Société
URL courte
0 131
S'abonner

Le président de la Fédération canine russe a averti que de nombreuses plantes domestiques souvent présentes dans les appartements peuvent être mortellement dangereuses pour les chiens s’ils en mangent, relate l’agence de presse Moskva.

Certaines fleurs et plantes domestiques populaires peuvent menacer gravement la santé d'un chien et même causer sa mort, alerte le président de la Fédération canine russe, Vladimir Goloubev, dans un entretien accordé à l’agence de presse Moskva.

«En aucun cas ne laissez un chien manger des iris, des narcisses, des pivoines, des lupins, des callas, des tulipes, des lys, des gypsophiles, des perces-neiges, des chrysanthèmes, du muguet, des pieds-d'alouette, des digitales, non plus que des jacinthes ou des lilas», a-t-il listé lors de l’interview.

En outre, les hortensias, les primevères et des cyclamens représentent aussi des risques pour les animaux. Les plantes évoquées par l’éducateur canin causent des brûlures et des ulcères dans la bouche et la gorge, des troubles gastro-intestinaux, des réactions allergiques ainsi que des irritations oculaires.

Les plantes de la famille deséricacées, par exemple les azalées, peuvent provoquer l'empoisonnement avec des troubles cardiaques et l'oppression du système nerveux central, poursuit l’expert.

De plus, si les plantes de la famille des aracées causent les brûlures et des troubles respiratoires pouvant aller jusqu’à l’arrêt, un œdème laryngé et de la bouche, des plantes baptisées solanacées sont capables de provoquer des nausées, somnolences et troubles de l'estomac et même la paralysie à cause des alcaloïdes qu'elles contiennent.

Parmi les membres de la famille des araceae, l’expert a nommé ceux qui se trouvent souvent dans les appartements, notamment le monstera, les cannes des muets, la Plante ZZ, la langue de feu, l’alocasia et d’autres encore.

Le poivre décoratif, la solandre ou les brugmansias font également partie des solanacées.

Comment agir en cas d’intoxication?

En cas d'intoxication, la peau, les poils et les muqueuses doivent être lavés à grande eau. Si le chien a mangé la plante, il faut provoquer le vomissement. Pour ce faire, l’expert évoque une solution à 1,5 % de peroxyde d'hydrogène ou une solution à 3 % qui doit être diluée pour moitié avec de l'eau.

Pour un petit chien, un dosage d’une cuillère à café de cette solution sera assez, pour un animal de taille moyenne, il suffira de deux ou trois cuillères à café, et à un grand, il faudra doser une cuillère à café par tranche de cinq kilogrammes. Il faut ensuite donner beaucoup à boire puis se précipiter à la clinique vétérinaire.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Tags:
santé, danger, chiens, plantes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook