Société
URL courte
Par
0 48
S'abonner

Une fuite de gaz serait à l’origine de l’explosion de plusieurs climatiseurs dans une mosquée du Bangladesh à la fin de la prière du soir. L’accident a fait au moins 12 morts et des dizaines de blessés.

Douze personnes, dont un enfant, ont été tuées et des dizaines d'autres ont subi de graves brûlures à cause de l’explosion de plusieurs climatiseurs survenue le 4 septembre au soir dans une mosquée du Bangladesh, rapporte l’agence Chine nouvelle.

«12 personnes admises à l'institut avec des brûlures majeures sur le corps sont mortes samedi matin», a déclaré aux journalistes un coordinateur de l'institut national Sheikh Hasina de la brûlure et de la chirurgie plastique à Dacca.

L’extinction du feu

Selon lui, au moins 37 blessés ont été transportés à l'institut vendredi soir. La plupart souffrent de brûlures couvrant 60 à 70% de leur corps, et l'état de santé de 25 autres est également critique.

Les pompiers soupçonnent qu’une fuite de gaz est à l’origine des explosions qui ont retenti lorsqu’une centaine de fidèles était sur le point de quitter cette mosquée de trois étages après la prière, vers 21h00.

Les huit climatiseurs du rez-de-chaussée ayant pris feu, de puissantes déflagrations ont soufflé les vitres, selon la police. Les pompiers ont réussi à maîtriser les flammes après une demi-heure d’efforts intenses.

 

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Tags:
explosion, mosquée, Bangladesh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook