Société
URL courte
Par
3348
S'abonner

Deux bateaux, appartenant supposément à des braconniers nord-coréens, ont été découverts par des habitants de deux villes russes. Ils ont été déplacés vers les côtes par le typhon Maysak qui a frappé l’Extrême-Orient.

Les habitants de Nakhodka (Extrême-Orient russe) ont été surpris de voir un navire échoué sur la côte à la suite du passage du typhon Maysak. Selon la chaîne de télévision russe 360, ce «navire fantôme» peut appartenir à la Corée du Nord.

Le navire de pêche aurait sans doute été la propriété de braconniers nord-coréens agissant dans les eaux territoriales russes. Arraisonné dans un port proche, il aurait été emporté par le vent avant de s’échouer.

Une autre équipe de braconniers?

Parallèlement, un autre bateau a été découvert le 3 septembre par des habitants sur une plage de Vladivostok, la capitale administrative du kraï proche-oriental du Primorié. Il aurait également appartenu à des braconniers nord-coréens.

L’embarcation présente une brèche dans son flanc. Son équipage s’est sans doute sauvé. Les promeneurs affluent sur place pour l’examiner et le prendre en photos.

Le typhon Maysak a frappé le Primorié début septembre, l’état d'urgence a été décrété dans deux de ses districts. Il a provoqué plusieurs pannes, notamment dans les transports publics, a endommagé des toits et des façades de maisons. Trois victimes ont été recensées.

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Tensions navales au large de la Crimée: à quoi jouent les Britanniques?
Au Québec, les mesures sanitaires poussent des expats français à partir, «mais surtout pas en France!»
Moscou met en garde l’Otan contre des conséquences «imprévisibles» après l’incident avec la Royal Navy
Tags:
braconnage, navires, typhon, Extrême-Orient
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook