Société
URL courte
Par
0 410
S'abonner

Un immense morceau de glace s'est détaché de la calotte glaciaire du Groenland. Selon les chercheurs, la hausse des températures est à l’origine du phénomène.

Un bloc de glace d'une superficie d'environ 110 km² s'est détaché fin août de la plate-forme de glace Nioghalvfjerdsfjorden, au nord-est du Groenland, relate la BBC. Les images satellite montrent qu’il s'est en outre brisé en plusieurs morceaux plus petits.

​Cela a eu lieu en raison du réchauffement climatique, pensent les chercheurs interrogés par le média.

La température en Arctique a en effet augmenté de 3°C en 40 ans, a précisé le Dr Jenny Turton, chercheur à l'université allemande Friedrich-Alexander. Des températures estivales record ont de plus été enregistrées en 2019 et 2020.

Une fonte dangereuse

Les océanographes ont également documenté une hausse des températures de la mer, ce qui signifie que Nioghalvfjerdsfjorden est presque certainement en train de fondre par le dessous.

D’après le professeur Jason Box de la Commission géologique du Danemark et du Groenland (GEUS), la plateforme de glace Nioghalvfjerdsfjorden revêt une grande importance car elle est directement rattachée à la calotte glaciaire du Groenland

«Cela signifie qu'un jour, si le réchauffement climatique se poursuit comme nous l’attendons, cette région deviendra probablement une zone majeure de déglaciation au Groenland», a-t-il précisé.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Tags:
réchauffement climatique, glace, Groenland, iceberg, banquise
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook