Société
URL courte
Par
3384
S'abonner

Nombreux sont les smartphones à avoir des problèmes de confidentialité permettant aux cybercriminels d’écouter leurs conversations. Cependant, les smartphones connectés aux réseaux mobiles utilisant l’algorithme de chiffrement A5/3 et la technique de transport de la voix VoLTE figurent parmi les plus sécurisés, indique à l’agence Prime un expert.

Les communications des abonnés des réseaux mobiles utilisant l’algorithme de chiffrement par flot A5/3 et la technique de transport de la voix VoLTE (Voice over LTE) sont actuellement les plus sécurisées, confie à l’agence Prime Dmitri Kouramine, expert du laboratoire d'analyse pratique de sécurité Jet Infosystems.

«La plupart des smartphones modernes sont encore susceptibles d'être "écoutés", principalement en raison des différences dans les capacités techniques des opérateurs de télécommunications. Des équipements spécialisés, que n’importe qui peut acheter s’il le souhaite, permettent d’intercepter presque en temps réel le contenu sémantique de la conversation», explique l'expert.

Trois niveaux permettant l’écoute

Il note que les communications téléphoniques peuvent être surveillées à trois niveaux. Tout d’abord celui des logiciels. L'écoute se produit alors à l'aide de logiciels malveillants et de virus de type cheval de Troie.

Puis il y a les attaques lors lesquelles un cybercriminel déploie une station de base avec des paramètres similaires à ceux d'un opérateur, forçant l'appareil à s'y connecter. Pour les contrer, il existe des programmes spéciaux qui vérifient constamment les identifiants des stations de base détectées.

Enfin, l’utilisateur peut être attaqué au niveau de l'infrastructure réseau d'un opérateur mobile, et n'a alors pas la possibilité d'assurer l'intégrité et la sécurité de ses données, note Kuramin.

«Malheureusement, c'est le point le plus vulnérable de toute la chaîne d'échange d'informations, car la plupart des opérateurs n'utilisent pas de cryptage dans le canal de signalisation d'abonné OKS n°7 utilisé à ce jour», précise-t-il.

Un téléphone satellite plus sécurisé?

Il existe des options permettant d’utiliser un téléphone satellite qui n'est pas lié à un opérateur cellulaire spécifique. S'il n'y a pas de stations au sol dans votre pays, même les services secrets ne pourront pas l'écouter.

En outre, l’expert souligne l’importance d’avoir des appareils similaires entre les interlocuteurs pour mettre en pratique les garanties de protection contre l'interception des conversations téléphoniques qu’évoquent certain fabricants comme BlackBerry qui ont leur propre système de cryptage des données. «Sinon, il ne sert à rien de l'utiliser», insiste-t-il.

«Il convient de rappeler que toutes les fonctions présentées par le fabricant comme une garantie de sécurité des données n'ont pas les certificats appropriés dans le domaine de la sécurité de l'information, et les déclarations fortes sur la protection garantie comportent en réalité de nombreuses conditions qui ne sont parfois pas signalées dans la publicité», conclut M.Kouramine.

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Attaque à Paris: cinq nouvelles gardes à vue en cours, selon une source judiciaire
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Tags:
BlackBerry, écoutes téléphoniques, smartphones
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook