Société
URL courte
Par
153121
S'abonner

Fatiguée d’entendre qu’elle doit rentrer dans son pays, une jeune londonienne d’origine jamaïcaine a créé une cagnotte en ligne demandant «aux personnes racistes» de lui payer son billet d’avion pour déménager en Jamaïque. Elle a déjà reçu des dons et des commentaires de soutien.

Une jeune londonienne d’origine jamaïcaine a trouvé une solution pour le moins audacieuse contre les propos racistes dont elle fait l’objet lui demandant de rentrer dans son pays. Elle a ouvert une cagnotte en ligne sur la plateforme GoFundMe pour demander «aux personnes racistes» de financer son billet d’avion pour la Jamaïque évalué à environ 5.000 livres (5.475 euros).

Selon la source, elle a déjà collecté 362 livres (397 euros) de la part de 31 donateurs.

Le soutien des utilisateurs

«Je ne suis pas raciste, mais je suis heureux de vous aider à vous échapper de ce pays maudit», écrit l’un des donneurs cités par le Huffingtonpost.

La majorité des commentaires et donations sont des messages de soutien. «N’utilise pas cet argent pour quitter ton pays. Ne t’occupe pas des personnes racistes. Pars en vacances», renchérit un autre donateur.

L’habitante de Barking, dans l’est de la région du Grand Londres, a l’intention de quitter le Royaume-Uni comme elle l’indique dans la description de sa cagnotte. Pour elle, «le gouvernement a amené mes ancêtres ici et leur a menti».

«Maintenant, je suis née avec ces difficultés. Ils voient mon île comme une destination de vacances, mais ils disent à mon peuple qu’elle est violente et perverse. Ils ont convaincu les jeunes Jamaïcains nés au Royaume-Uni qu’il n’y avait pas de possibilités ici. Payez mon billet», écrit-elle en description de sa cagnotte.

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Menace de reconfinement: un «règlement de compte contre la population»?
Tags:
Jamaïque, déménagement, billet, avion, antiracisme, racisme, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook