Société
URL courte
Par
101835
S'abonner

Persuadé que c’était un faux, un homme a acheté une calligraphie volée de Mao Zedong estimée à quelque 250 millions d’euros et l’a coupée en deux, estimant qu’elle était trop longue, rapporte le South China Morning Post.

Volé à un célèbre collectionneur d’art en septembre, un rouleau d’environ 2,7 mètres de long supportant l’écriture de Mao Zedong a été retrouvé coupé en deux, annonce la police de Hong Kong.

​Estimée à 250 millions d’euros

L'œuvre, valant environ 250 millions d’euros, a été dérobée lors du cambriolage de la maison du collectionneur hongkongais Fu Chunxiao, alors qu'il était bloqué en Chine continentale à cause de la pandémie de Covid-19.

Après le vol, le rouleau a été vendu pour environ 50 euros à un homme persuadé que c'était un faux, selon Fox News. Il pensait également que l’œuvre était trop longue, et a donc pris la décision de la couper en deux, détaille le South China Morning Post.

La BBC écrit cependant qu’à ce stade, l’identité du coupable du «crime» n’a pas encore été clairement établie.

L’acheteur de la calligraphie s'est rendu à la police le 22 septembre après avoir entendu parler de l'affaire du cambriolage. Soupçonné d'avoir recelé des biens volés, il a été arrêté puis libéré sous caution, précise Fox News.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Macron «obsédé par le grand remplacement»?
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Tags:
vol, calligraphie, Mao Zedong, Hong Kong
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook