Société
URL courte
Par
115
S'abonner

Impliqué dans l’esport depuis 2016, le Paris Saint-Germain compte passer à la vitesse supérieure en créant un réseau d’académies visant à détecter et former les prochaines stars du jeu vidéo, révèle franceinfo. Le club vient de participer à sa première phase finale des championnats du monde de League of Legends.

En 2011, le PSG a commencé à créer son réseau d’académies footballistiques à travers le monde. Près de 10 ans plus tard, il compte reproduire le projet, mais dans le domaine des compétitions de jeux vidéo. Fabien Allègre, directeur de la diversification de la marque Paris Saint-Germain, a expliqué à franceinfo pourquoi un club de football s’intéresse à ce secteur.

Les divers projets ont pour objectif de partir «à la conquête de nouveaux fans», indique Fabien Allègre, poursuivant la volonté du président du club, Nasser Al-Khelaïfi, de faire du PSG «une marque globale». Ainsi, depuis 2016, le PSG investit dans des joueurs ou des équipes dans plusieurs jeux vidéo. Il y a naturellement FIFA, mais aussi des jeux d’arène de bataille en ligne comme League of Legends et Dota, particulièrement populaires en Asie.

Le PSG envisage un réseau d’académies esportives sur plusieurs niveaux, avec «un programme ouvert à tous sans sélection particulière jusqu’à, bien évidemment, la préformation et la signature en professionnels», explique M.Allègre. «On a cet avantage d'avoir, dans la colonne vertébrale de cette formation, l'ensemble des éléments qui la composent, dont la nutrition et un vrai programme d'entraînement physique».

«La partie Academy est un des piliers très importants pour nous dans le cadre du développement futur de la section esport», ajoute-t-il, affirmant que le club veut «prendre son temps» afin de le mettre en place «de façon professionnelle». Il indique au passage que les premiers locaux devraient être implantés en France.

Championnats du monde

En juin, le PSG a signé un partenariat avec l’équipe hongkongaise de League of Legends «Talon esport». Début octobre, le PSG-Talon a disputé la phase finale des championnats du monde, sur l’un des jeux compétitifs les plus populaires, avec jusqu’à un million de téléspectateurs en direct sur Internet. Un gain de visibilité non négligeable pour la marque qui souhaite se développer au-delà du football.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
Dota 2, FIFA, League of Legends, jeux vidéo, formation, PSG
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook