Société
URL courte
Par
6469
S'abonner

Après 30 années de fuite, un Chinois impliqué en 1990 dans une bagarre a récemment appris qu’il n’était pas recherché par la police, relate un article de Beijing News le 20 octobre. Lors de sa vie en cavale, l’homme a travaillé dans des mines et des briqueteries.

Un Chinois, en fuite depuis 30 ans, s’est récemment rendu à la police pour apprendre qu’il n’était pas coupable, informe un article de Beijing News mardi 20 octobre. Aujourd’hui âgé de 52 ans, l’homme avait participé à une bagarre survenue à Yinchuan, le chef-lieu de la région autonome hui du Ningxia, en 1990.

Dans l'immédiat de cette rixe, ignorant s'il avait blessé quelqu'un, l’homme a décidé de prendre la fuite. Le lendemain des faits, il est retourné sur les lieux pour y trouver une voiture de police, ce qui l'a fait penser qu'il était impliqué dans une affaire pénale, explique le média. Cependant, lorsqu'il s’est finalement décidé à se rendre à la police pour faire des aveux complets, celle-ci ne l’a pas trouvé sur la liste des criminels recherchés.

Le quotidien précise que, durant ces 30 années, le Chinois gagnait sa vie en travaillant dans des mines et des briqueteries ou en collectant des objets à recycler.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
police, coupable, bagarre, Chine, fuite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook