Société
URL courte
Par
0 160
S'abonner

Une Turque de trois ans a été extraite vivante des décombres de son immeuble à Izmir, détruit par le séisme qui a frappé récemment la mer Égée. Elle a passé près de 65 heures sous les gravats.

Lors des opérations de sauvetage qui se poursuivent à Izmir, en Turquie, après le séisme du 30 octobre, une fillette de trois ans a été extraite vivante des gravats ce lundi, relate l’agence Anadolu. La chaîne de télévision TRT Haber a partagé une vidéo de la scène.

​L’enfant a passé 65 heures sous les décombres. Elle a été hospitalisée. Sa mère et deux de ses sœurs avaient été secourues dès le lendemain de la secousse. L’immeuble de huit étages qu’occupait la famille s’est effondré lors du tremblement de terre.

​Quelques heures plus tôt, une autre enfant vivante, âgée de 14 ans, a été retirée des décombres, selon l'agence gouvernementale turque des situations de catastrophe (Afad).

Un choc puissant

Un violent séisme a frappé le sud-ouest de la Turquie et une île grecques vendredi dernier. Une centaine de personnes ont été extraites vivantes des décombres, selon les autorités turques. Les opérations de sauvetage se poursuivent, le nombre de victimes ne cesse d’augmenter et se chiffre pour l’instant à 83 morts et un millier de blessés.

L’épicentre du séisme se situait en mer Égée et a également touché l'île grecque de Samos, où deux adolescents ont été tués et 19 personnes blessées. Le tremblement de terre puissant, de magnitude 6,9, a été ressenti jusqu'à Istanbul et Athènes.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
Izmir, séisme, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook