Société
URL courte
Par
1310
S'abonner

De nombreuses vidéos diffusées par des témoins et les médias britanniques montrent une voiture tentant d’enfoncer à vive allure un poste de police à Londres. L’homme est ensuite sorti de son véhicule, a versé de l’essence autour et l’a incendié. La police l’a arrêté.

Un poste de police situé dans le quartier londonien d’Edmonton a dû être évacué dans la soirée du 11 novembre après qu’une voiture s’est écrasée dans le bâtiment l’abritant. Les forces de l’ordre ont arrêté un homme de 45 ans pour incendie criminel et d’autres délits, a rapporté le 12 novembre la BBC. Il reste en garde à vue, selon Essex Live.

Les faits se sont déroulés vers 20h (heure de Paris).

Détails de l’attaque

Pour le moment, l’enquête ignore pourquoi cet individu a tenté de faire entrer sa voiture dans le bâtiment. Cependant, une habitante du quartier a précisé auprès de la BBC que son mari a vu comment la voiture s’était écrasée à travers une entrée vitrée extérieure du poste de police et comment l’homme a essayé de s’infiltrer dans le bâtiment.

Les images diffusées par des témoins et les médias britanniques ne montrent pas le moment de l’accident mais la scène quelques instants après.

Il est ainsi possible de voir comment le conducteur quitte son véhicule, verse de l’essence sur la route et l’incendie. Par la suite, des policiers interviennent, s’attaquent à l'homme et éteignent les flammes, comme le montrent des images.

Pas de piste terroriste

Selon la police, l’incident n’est pas traité comme lié au terrorisme. Aucun blessé n’a été signalé. L’enquête est en cours.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
automobile, Royaume-Uni, véhicule, police, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook