Société
URL courte
Par
576
S'abonner

Cinq ans après les attentats du 13 novembre, la majorité des Français craint que des attaques similaires puissent de nouveau frapper le pays, révèle un sondage Ifop. Cet avis est plus présent chez les personnes âgées de 65 ans et plus et parmi les habitants des communes rurales.

La plupart des Français -93% des personnes interrogées- n’excluent pas qu’un attentat terroriste similaire à ceux que le pays a connus le 13 novembre 2015 puisse de nouveau se produire, révèle un sondage préparé par Ifop pour CNews et Sud Radio.

Les avis exprimés lors de ce sondage, réalisé en prévision du 5e anniversaire des attaques terroristes et mené auprès de 1.007 personnes, varient peu en fonction des convictions politiques.

Ainsi, 95% des sympathisants de La France insoumise, 94% de ceux du PS, 93% de LREM, 97% des Républicains et autant de ceux du Front national admettent la possibilité que des attaques multiples comme celles vécues en novembre 2013 puissent se reproduire.

Quant à l’âge, parmi les personnes de 65 ans et plus, le taux de ceux qui partagent ces préoccupations est plus élevé que chez les jeunes –97%, contre 87% chez les 25-34 ans.

Ce sont d’ailleurs les habitants des communes rurales qui sont les plus inquiets à ce sujet, plutôt que ceux de l’agglomération parisienne -96% contre 88%.

Les attentats terroristes du 13 novembre

Le 13 novembre 2015, neuf hommes avaient attaqué en plusieurs points la capitale française et Saint-Denis, aux abords du Stade de France, à des terrasses de restaurants et dans la salle de concerts du Bataclan, faisant 130 victimes et plus de 350 blessés. Les attentats avaient été revendiqués par Daech*.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
France, attentat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook