Société
URL courte
Par
4127
S'abonner

Un homme d’environ 70 ans a été condamné à 20 ans de prison ferme en Algérie, après avoir été reconnu coupable du meurtre de sa femme par jalousie.

C’est pour avoir tué sa femme qu’il écope de 20 ans de prison. Le drame s’est joué pendant les fêtes du Nouvel An, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, dans l’est de l’Algérie, relate ObservAlgérie, se référant au journal arabophone Echorouk.

Un appel téléphonique reçu par la victime le 31 décembre 2019 vers 23h30 est venu éveiller les soupçons du mari. Le septuagénaire rappelle l’appelant et le menace de faire intervenir la police en cas de nouveau coup de fil, selon les déclarations de l’accusé.

L’affaire aurait pu en rester là, mais elle connaît un nouveau rebondissement au petit matin du premier jour de 2020.

Le drame

La femme, âgée de 61 ans, va dans la salle de bains pour pouvoir, selon les affirmations de son mari, recontacter celui qui l’avait appelée la veille. Jaloux, l’homme, qui doute de la fidélité de son épouse, se met en colère et une violente dispute éclate entre le couple. Le mari bat violemment son épouse puis l’étrangle.

Ce n’est que quelque temps plus tard qu’il se rend compte de l’irréparable. Il a été arrêté par les services de sécurité qu’il a appelés lui-même.

Toujours selon le site, le procureur a requis la peine de mort contre l’époux, mais ce dernier a finalement été condamné à 20 ans de prison ferme.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
jalousie, meurtre, prison, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook