Société
URL courte
Par
163925
S'abonner

Un geste simple permet d’éviter d’embuer continuellement ses lunettes lorsque l’on porte un masque. Un neurochirurgien américain a partagé sur Twitter une astuce qui lui sert au bloc opératoire.

Il est possible d’éviter que la buée ne s’accumule sur ses lunettes lorsque l’on porte un masque de protection, à en croire un médecin américain qui a partagé son astuce sur les réseaux sociaux.

Le neurochirurgien Daniel M.Heiferman préconise tout simplement de fixer le masque sur son visage avec un pansement.

«Si vous avez du mal à garder vos lunettes sans buée ou simplement votre masque sur le nez, un simple pansement fait des merveilles», explique-t-il ainsi sur son compte Twitter.

Le médecin a accompagné son message d’une photo montrant comment placer ce pansement, au niveau du nez.

Une astuce de médecin

Interrogé par CTV News, Daniel M.Heiferman explique utiliser cette méthode depuis des années, dans le cadre de son travail. Il se sert en effet d’un pansement pour accrocher son masque, afin que ses loupes chirurgicales ne s’embuent pas en salle d’opération.

Selon lui, de nombreux chirurgiens font de même, mais en se servant de sparadrap. Un matériau qui peut cependant provoquer des irritations.

«De nombreux chirurgiens utilisent uniquement du sparadrap ordinaire disponible en salle d'opération, mais cela m’irritait vraiment l'arête du nez. J’ai donc pensé à utiliser juste un pansement avec un petit coton dessus, reposant un peu sur cette partie qui m'irritait vraiment», explique le neurochirurgien à CTV News.

D’autres systèmes plus élaborés existent pour limiter la buée sur les lunettes en ces temps de pandémie, comme le dispositif Sanbué inventé par deux Bretons, qui se scratche directement sur le masque.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
lunettes, pansement, Covid-19, masques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook