Société
URL courte
Par
4324
S'abonner

Du jamais vu depuis 2008: l’Amazonie enregistre son plus haut niveau de déforestation sur la période 2019-2020 depuis 12 ans, à en croire la statistique publiée récemment par l’Institut national de recherches spatiales du Brésil.

En 2020, la déforestation de l’Amazonie a atteint son plus haut niveau depuis 2008, indiquent les statistiques préliminaires, mises à jour le 30 novembre par le PRODES, programme de surveillance satellitaire de la déforestation de l'Amazonie auprès de l’Institut national de recherches spatiales (INPE) du Brésil.

Selon la statistique actualisée, 11.088 kilomètres carrés de forêt amazonienne ont été déboisés entre août 2019 et juillet 2020, soit 9,5% de plus par rapport à la même période en 2019.

Est-ce vraiment la faute de Bolsonaro?

Lors d’une conférence de presse, le vice-Président Hamilton Mourao, cité par la BBC, qui a visité l’INPE le 30 novembre, a déclaré que la tendance à l’augmentation de la déforestation avait commencé dès 2012, donc bien avant l'arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro le 1er janvier 2019. Ce dernier est souvent accusé de ne pas prêter attention au problème de la déforestation et de mal gérer les feux de forêts qui ont ravagé la zone en 2019.

Au cours de la même visite, le vice-Président a également souligné que «grâce au travail effectué par l'INPE», le gouvernement brésilien a «la parfaite idée» de l'endroit où il doit prioriser ses actions pour renforcer la lutte contre la déforestation illégale.

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Les USA auraient mis en place «une force clandestine» de quelque 60.000 hommes
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Tags:
déforestation, Brésil, Amazonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook