Société
URL courte
Par
4120
S'abonner

Une machine Enigma utilisée par les nazis pour envoyer des messages secrets aux forces allemandes à travers l’Europe pendant la Seconde Guerre mondiale a été accidentellement découverte dans les profondeurs de la mer Baltique.

Des plongeurs allemands, à la recherche de filets de pêche, abandonnés dans la mer Baltique et menaçant la vie marine, sont tombés sur une machine de chiffrement Enigma, utilisée par la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale. Selon eux, elle a été jetée par-dessus bord depuis un sous-marin coulé, rapporte Reuters.

​Ces hommes, embauchés par le Fonds mondial pour la nature (WWF), ont d’abord pensé avoir découvert une machine à écrire enchevêtrée dans un filet dans le fond marin de la baie de Gelting, près de la côte nord de l’Allemagne. Mais un archéologue a rapidement compris qu’il s’agissait d’un dispositif de ce système de cryptage légendaire.

​Un objet rare et apprécié

La Wehrmacht a utilisé ces machines, conçues peu après la Première Guerre mondiale à des fins commerciales, pour envoyer et recevoir des messages secrets pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais les cryptographes britanniques dirigés par Alan Turing sont parvenus à déchiffrer le code, aidant les Alliés à gagner un avantage dans la lutte contre les nazis.

Peu de temps avant la capitulation de l’Allemagne en mai 1945, les équipages d’une cinquantaine de sous-marins ont suivi l’ordre de faire couler leurs navires dans la baie de Gelting, près de la frontière danoise, pour éviter de les remettre aux Alliés. La destruction des dispositifs de cryptage faisait partie de cet ordre.

Dans l’ensemble, les Allemands ont coulé plus de 200 de leurs sous-marins dans la mer du Nord et la mer Baltique à la fin de la guerre.

L’appareil Enigma, qui ressemble à une machine à écrire, se composait d’un clavier et de rouages qui brouillaient les messages. Bien que plusieurs centaines de milliers de machines aient été produites, seules quelques centaines existent encore. Elles se vendent aux enchères pour des dizaines de milliers d’euros, précise Reuters.

Cette découverte sera remise au musée d’archéologie du Schleswig.
 

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Tags:
Enigma, Allemagne, mer Baltique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook