Société
URL courte
Par
284
S'abonner

Afin d’annoncer la sortie du nouveau smartphone Redmi en Inde, une sous-marque de Xiaomi, l’entreprise a posté sur Twitter l’image d’un objet ressemblant aux monolithes récemment installés dans plusieurs pays.

Pour présenter le nouveau smartphone de sa sous-marque Redmi, l’entreprise chinoise Xiaomi a montré des monolithes en métal qui surgissent à travers le monde ces derniers temps.

Redmi India a ainsi posté sur Twitter un cliché montrant un monolithe similaire à celui qui a été récemment installé dans un désert de l’Utah. Celui-ci porte l’inscription «Power Packed» associé au nom du téléphone qui devrait être présenté sur le marché indien en décembre.

«Les haineux diront que c’est du photoshop», indique l’entreprise en légende. Ce tweet a été repris par le vice-président général de Xiaomi India, Manu Kumar Jain. Dans la publication suivante, il a suggéré de révéler la date de présentation du smartphone.

Une dernière vidéo révèle enfin que le téléphone Redmi sera un appareil «puissant». La société a confirmé qu’il serait livré avec quatre caméras arrière comprenant un capteur principal de 48 mégapixels. Il sera également équipé d’un chargeur rapide.

Monolithes mystérieux

L’origine de ces monolithes repérés aux États-Unis, en Roumanie, aux Pays-Bas et en Allemagne continue de nourrir l’imagination. Auparavant, le groupe The Most Famous Artist avait fait allusion à sa responsabilité dans leur installation.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
publicité, portable, Inde, smartphones, Xiaomi
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook