Société
URL courte
Par
21592
S'abonner

En Slovaquie, un homme risque de passer la prochaine décennie derrière les barreaux pour avoir volé deux chocolats dans un magasin. Le parquet exige une sanction aussi sévère du fait de l'état d'urgence instauré dans le pays. Même une lettre à la Présidente du pays n'a pas changé la donne.

Dix ans de prison ont été requis contre un homme accusé d’avoir volé deux chocolats dans un magasin dans la région slovaque de Kysuce, selon la chaîne de télévision Markíza.

Le parquet exige cette punition sévère en raison de l'état d'urgence instauré dans le pays, explique la chaîne.

Message à la Présidente

La sœur du mis en cause estime que la peine serait ainsi «disproportionnée» par rapport au délit. Elle a déjà écrit à la Présidente slovaque Zuzana Caputova, tout en soulignant qu'elle ne demande pas que son frère soit libéré.

«Personne ne peut voler, personne ne remet cela en question. Toute la famille est dévastée par cela, bien sûr, toute la famille a vraiment honte, mais je le répète, une peine de 10 ans pour des chocolats c’est un désastre», dit la femme.

15 ans pour le vol d’un hamburger

La chaîne de télévision rappelle qu’auparavant, un sans-abri slovaque s'était retrouvé dans une situation similaire. Il risque 15 ans de prison pour avoir volé un hamburger à 2,20 euros.

L'homme, qui avait déjà volé de la nourriture à plusieurs reprises, a été reconnu comme récidiviste et placé en détention.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Une femme soupçonnée d'avoir voulu vendre aux Russes l'ordinateur de Nancy Pelosi
Tags:
prison, chocolat, Slovaquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook