Société
URL courte
Par
11136
S'abonner

Une étudiante moldave est accusée d’avoir donné plusieurs coups de couteau à sa mère avant de lui arracher le cœur et d’aller rejoindre, comme si de rien n’était, son petit ami.

Étudiante en médecine, une jeune moldave a poignardé sa mère. Mais elle ne s’est pas arrêtée là. Elle a ensuite découpé le corps de sa victime pour lui arracher le cœur, relate le journal Komsomolskaïa pravda de Moldavie qui la qualifie de «monstre de Comrat», chef-lieu de la Gagaouzie . Après quoi elle est passée sous la douche puisqu’elle était couverte de sang et est allée rejoindre son petit ami.

L'étudiante en médecine a comparu devant le tribunal. Quand un journaliste lui a demandé si elle avait vraiment massacré et mutilé sa mère, elle a ri et répondu «au revoir».

Accusée du meurtre de sa mère, elle a été placée en détention préventive de 30 jours.

Fâchée contre sa mère

La victime était rentrée à l’issue d’un séjour professionnel en Allemagne et, croyant que sa fille prenait de la drogue, aurait décidé de lui faire subir une cure de désintoxication. Une décision qui a apparemment fâché sa fille. Le journal rappelle dans ce contexte que la drogue est une marchandise courante en Moldavie et qu’il est possible d’en trouver même à l’école.

«Le marché moldave de stupéfiants présente un choix très varié de drogues et fonctionne de manière stable», constate la Komsomolskaïa pravda.

Son père, qui avait été en 2019 candidat au poste de bachkan (président) de la Gagaouzie, région autonome du sud de la Moldavie, se trouve également dans un centre de détention pour chantage. Il s’était fait remarquer par une campagne électorale agressive pleine d’intimidations et de grossièretés contre ses rivaux, rappelle le journal. Il avait menacé les membres de la Commission électorale de Gagaouzie de les infecter du SIDA, eux et leurs familles.

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
arme blanche, mère, meurtre, Moldavie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook