Société
URL courte
Par
219
S'abonner

Huit religieuses vivant dans un couvent situé dans l’État du Wisconsin, aux États-Unis, sont mortes du Covid-19 la semaine dernière. Elles avaient entre 88 et 96 ans.

Des complications dues au Covid-19 ont emporté la vie de huit religieuses vivant dans une maison de retraite pour bonnes sœurs dans la banlieue de Milwaukee, dans le Wisconsin, la semaine dernière. Quatre d’entre elles sont décédées le même jour, relate l’AP en citant un communiqué de la congrégation.

Dans de nombreux cas, les couvents contiennent des personnes âgées vivant en contact étroit les unes avec les autres.
Selon le site Web de la congrégation, quatre sœurs sont décédées lundi, une seconde dimanche, une troisième le 11 décembre et deux autres le 9 décembre. Elles avaient entre 88 et 96 ans.

Une nouvelle série de décès

Quelques mois avant, des maisons pour les religieux similaires avaient signalé plusieurs décès dus au coronavirus. Selon un rapport de juillet, 13 religieuses sont mortes dans un couvent près de Détroit et sept dans un centre pour bonnes sœurs à New York. Au moins six sont également mortes dans un couvent de Greenfield, selon l’agence.

Rien n’avait été signalé dans la maison de retraite depuis neuf mois, mais le jour de Thanksgiving l’une des quelque 100 femmes qui y vivaient a été testée positive, précise l'AP. Malgré la distanciation sociale et les mesures déjà en place, plusieurs autres tests positifs ont suivi.

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Des centaines d’étudiants font la queue à Paris pour les distributions alimentaires – vidéo
Tags:
Wisconsin, épidémie, couvent, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook