Société
URL courte
Par
5520142
S'abonner

Une photo de Noël en famille de l’attaquant égyptien de Liverpool Mohamed Salah a suscité la colère d’internautes musulmans sur Twitter. Un mouvement de solidarité s’est rapidement formé pour défendre le footballeur.

Le joueur de Liverpool Mohamed Salah a créé la polémique sur Twitter ce samedi matin avec la publication d’une photo le montrant en train de célébrer Noël.

Sur le cliché en question qu’il a publié sur Twitter le soir du réveillon de Noël, il pose avec sa femme et ses deux filles, tous en pyjama au thème de l’évènement, devant leur sapin, en train d’ouvrir leurs cadeaux.

Mais le tweet n’a pas plu à tout le monde en raison de la confession religieuse du joueur égyptien. De nombreux musulmans se sont lâchés en commentaire, dénonçant le fait que Salah célèbre Noël.

«Aujourd'hui tu es chrétien et demain tu es musulman. Tu devras expliquer cela à ton créateur», écrit un internaute en anglais.

Soutien à Salah

Toutefois, plusieurs internautes ont condamné la vague de haine déversée sur Mohamed Salah de la part d'un grand nombre de musulmans.

«J'habite à Dubaï et [il y a] des arbres de Noël dans tous les centres commerciaux, des chansons de Noël dans tous les magasins, des marchés de Noël partout et c'est dans un pays musulman, imaginez cela mais fois 100 au Royaume-Uni, est-ce qu'il va vraiment priver sa fille de toute cette joie et du bonheur que vivent ses amies?», s’interroge un internaute.

Face à cette vague d’insultes, certains ont préféré ironiser:

«Si vous pleurez sous ce tweet, pls pleurez en anglais. Épargnez-nous le stress de la traduction», tranche un internaute en anglais.

Lire aussi:

Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
Un incendie se déclare à bord d'un pétrolier au large de la Syrie
«Chasseurs de nuit», «crocodiles» et «cygne blanc»: les surprises du défilé aérien militaire à Moscou – images
Tags:
Noël, fêtes musulmanes, musulmans, FC Liverpool, Mohamed Salah
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook