Société
URL courte
Par
0 231
S'abonner

Le chat blogueur Mostik, mascotte du pont de Crimée, a proposé un challenge photo contre le coronavirus sur les réseaux sociaux pour «sauver l’humeur de fête».

Un challenge photo appelé à permettre à tout le monde de rester de bonne humeur pendant les fêtes de fin d’année, malgré la pandémie de Covid-19, se déroule sur Internet à l’initiative du chat Mostik («petit pont» en russe), mascotte du pont de Crimée.

«Je lance un défi antiviral pour sauver l'humeur du Nouvel An. Je poste ma photo la plus mignonne. Tenez. Partagez des photos émouvantes de chats sur vos pages», est-il indiqué sur le compte Instagram de Mostik.

Le matou a promis d’offrir son calendrier à celui ou celle qui recueillera le plus de J’aime après avoir publié une photo avec le hashtag #kittiessavenewyear.

«Sourions tous ensemble et fêtons joyeusement le Nouvel An. Je vais donner mon calendrier à l’auteur de la photo qui obtiendra le plus de J’aime», a déclaré Mostik dans un autre message.

Mostik et d’autres «inspecteurs» du pont de Crimée

Le chat roux Mostik a le même âge que le pont de Crimée. Les ouvriers chargés de construire le pont ont recueilli ce matou à leur arrivée au bord du détroit de Kertch. Le chat est devenu l’«inspecteur en chef» du chantier. Il a supervisé l'enfoncement des pieux et des supports, ainsi que l'assemblage des travées. Les ouvriers ont «créé» un département spécial pour le chat baptisé KotMostNadzor («Surveillance féline du pont»).

La mouette Valera, le cormoran Varfolomeï, le dauphin Maxime, le lézard Oxana, le chien Tsigane et le renard Lizaveta ont aidé Mostik à contrôler les travaux.

Mostik a des comptes sur Instagram, Facebook ainsi que sur le réseau russe VKontakte. Il compte actuellement près de 80.000 abonnés. Quand le pont a été construit, le chat s’est installé à Simferopol où il a rejoint l’équipe des journalistes du bureau local de Rossiya Segodnya.

Pont de Crimée

La construction du pont reliant la Crimée au territoire de Krasnodar a été lancée en février 2016. C’est le plus long pont de Russie avec ses 19 kilomètres. Sa structure repose sur 595 piliers. Au total, la construction a nécessité une quantité d'acier qui aurait été suffisante pour ériger 32 tours Eiffel.

Le chantier a été lancé deux ans après la réunification de la Crimée avec la Russie décidée par référendum. Sa partie automobile a été inaugurée le 16 mai 2018. Le pont a accueilli les premiers trains passagers en décembre 2019 et les trains de marchandises le 30 juin 2020.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Tags:
Nouvel An, Covid-19, pandémie, Internet, challenge, chats, mascotte, Pont de Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook