Société
URL courte
Par
0 38
S'abonner

La pandémie de Covid-19 n’est pas un obstacle pour ceux qui veulent s'amuser entre amis et c’est l’application Vybe Together qui a permis jusqu’à récemment d’organiser des soirées clandestines. Toutefois, Apple a retiré cette application après révélation de son fonctionnement, provoquant un scandale.

Apple a supprimé de son App Store l’application Vybe Together permettant d’organiser des fêtes clandestines en pleine pandémie de Covid-19.

Les développeurs avaient également lancé un site Web et un compte TikTok, depuis supprimé, pour promouvoir la plateforme. Tous ceux qui voulaient se rendre à une soirée n’avaient qu’à être approuvés par les organisateurs qui leur envoyaient ensuite l’adresse des fêtes, devenues illégales face aux confinements et couvre-feux du monde entier, indique The Verge.

Interrogé par The Verge, un certain «Albin», co-fondateur de l’application, a déclaré que Vybe Together «comptait quelques milliers d'utilisateurs» et que «plusieurs milliers de candidats supplémentaires avaient demandé à y accéder depuis que la société avait commencé à publier des vidéos sur TikTok

Bien que Vybe Together ait agi relativement discrètement, son activité a été révélée par une journaliste du New York Times, qui a même qualifié les développeurs de l’application de «personnes horribles.»

​L’application se défend

Un porte-parole a nié auprès de The Verge que l'application soit destinée à promouvoir un comportement dangereux, ajoutant que le but de l’application est d’«aider des personnes à organiser de petites réunions dans des parcs ou des appartements pendant le Covid.»

«Nous n'avons jamais organisé de grandes fêtes et nous avons réalisé une vidéo marketing exagérée qui a laissé une fausse impression sur nos intentions, qui a depuis été supprimée. Nous ne tolérons pas les grandes soirées dangereuses pendant une pandémie», précise-t-il.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
Covid-19, pandémie, application, Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook