Société
URL courte
Par
2814234
S'abonner

Un ancien employé d'une usine automobile Mercedes-Benz a volé une excavatrice avant de pénétrer sur le parking de l’entreprise et de détruire 69 fourgonnettes flambant neuves.

Un homme de 38 ans, ancien ouvrier de Mercedes-Benz à Vitoria-Gasteiz, au Pays basque, a parcouru plus de 20 kilomètres à bord d'une excavatrice volée avant de pénétrer par effraction sur le parking des voitures nouvellement assemblées de l'usine et de volontairement percuter 69 camionnettes, dans la nuit du 30 au 31 décembre, relate le média Olive Press.

​Lors de son trajet vers le parking utilisé pour stocker les nouvelles fourgonnettes, il a heurté des panneaux de signalisation puis a renversé la clôture de protection du parking. Il a causé des dommages qui dépasseraient les cinq millions d'euros, chaque véhicule, flambant neuf, ayant une valeur marchande comprise entre 80.000 et 100.000 euros.

Une vengeance?

Il a finalement été arrêté par la police alertée par un agent de sécurité du site, stupéfait par ce spectacle. Celui-ci a d’abord essayé d’y mettre fin en tirant en l'air.

Le suspect avait travaillé pour l’entreprise allemande en 2017. Selon les sources consultées par le quotidien basque espagnol El Correo, il avait récemment été licencié d'une entreprise liée à la construction. L'Ertzaintza, la police de la Communauté autonome basque espagnole, estime qu’il s’agit d’un acte de vengeance.

Selon Mercedes-Benz, personne n’a été blessé.

Lire aussi:

Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
Pays basque, Espagne, fourgonnette, Mercedes-Benz
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook