Société
URL courte
Par
1203
S'abonner

L’addiction envers son smartphone est visible à l’œil nu. Il est possible d’en juger en observant le comportement d’une personne, a affirmé un psychologue russe.

Il est possible de détecter une personne dépendante de son smartphone en analysant son comportement, a expliqué le psychologue russe Dmitry Sinarev à l’agence d’information Prime.

Ces personnes tiennent toujours l’appareil dans leurs mains ou le mettent près d’elles, de façon à pouvoir le voir constamment.

Si une question surgit au cours de la conversation, elles jettent immédiatement un regard sur leur smartphone en essayant d’y trouver une réponse ou un soutien.

Un risque de devenir contrôlable

En communiquant sur les réseaux sociaux ou dans les messageries, ces personnes font un tas d’erreurs de grammaire et de style en se fiant à la compétence de l’appareil sans vérifier ce qu’elles ont écrit. Une telle confiance illimitée dans l’expression de ses pensées est également un signe de dépendance.

Qui plus est, le logiciel du smartphone suggère à la personne dépendante un certain modèle de pensée, d’algorithmes logiques aux moyens d’exprimer les émotions, qui s’enracinent dans la conscience, a ajouté l’expert.

Il devient plus facile d’exprimer son attitude en utilisant des smileys, des «j’aime» ou des symboles. Une personne commence à penser par symboles sans se donner la peine de travailler sur son discours. Le plus grand danger réside dans le fait que cela permet de programmer une personne, et donc de la rendre contrôlable, avertit-il.

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
psychologue, dépendance, smartphones
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook