Société
URL courte
Par
10472
S'abonner

Camille Kouchner, fille de l’ancien ministre Bernard Kouchner, vient de sortir un livre explosif. Pédocriminalité, inceste de la part de son beau-père Olivier Duhamel: elle y dénonce des fléaux autour desquels la libération de la parole piétine depuis des années. Le scandale Duhamel va-t-il avoir le même écho que l’affaire Weinstein?

La Familia grande de Camille Kouchner, paru ce 7 janvier aux éditions du Seuil, brise le tabou sur l’inceste et la pédocriminalité en relatant un secret de famille intime et vicieux. Son frère jumeau aurait été victime d’agressions sexuelles de la part de leur beau-père, le constitutionnaliste Olivier Duhamel. Ce cas particulier recèle-t-il un immense potentiel de libération de la parole, à la hauteur de Me too ou de Balance Ton Porc?

Si le temps est venu d’en finir avec cette omerta, il reste tout de même très difficile pour une victime de parler, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un enfant. À l’image de «Victor» Kouchner qui n’a pu révéler sa souffrance que 30 ans plus tard, dépassant ainsi le délai de prescription fixé à 20 ans pour de tels crimes, selon le Code pénal. Comment leur rendre justice? En finir avec la prescription des crimes sexuels pourrait être une solution.

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Tags:
France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook