Société
URL courte
Par
0 227
S'abonner

Un homme est décédé au Cambodge après avoir vainement appelé à l’aide sa fille sur WhatsApp. La femme a cru que son père s’amusait avec des autocollants de la messagerie. Il est mort à l’hôpital.

Une Britannique a pris les appels à l'aide désespérés de son père sur WhatsApp pour une farce «idiote». L’homme de 72 ans a en effet tenté pendant quatre jours de contacter sa fille unique, alors qu'il était allongé mourant sur le plancher de sa maison au Cambodge, relate le Sun.

Il souffrait en effet d’une bronchopneumonie et de malnutrition sévère, et était incapable de manger quoi que ce soit de solide à cause d'un cancer qu'il avait eu il y a huit ans.

Or, la femme de 29 ans a cru que son père venait de découvrir les autocollants de l'application de messagerie. «Je ne savais pas que c'était un appel à l'aide», a-t-elle dit.

Trop tard

Lorsque son père a finalement été découvert et hospitalisé, sa fille a lancé une campagne de financement participatif pour tenter de collecter des fonds pour le ramener à Londres pour un traitement. Ayant collecté une partie de la somme nécessaire, elle a dû annoncer que l’homme était décédé alors qu'il était en soins intensifs au Cambodge.

Son père l'avait élevée «à lui seul» depuis qu'elle était toute petite, a-t-elle confié, dévastée.

L'argent récolté servira désormais aux frais funéraires et au rapatriement de ses cendres. Il sera rendu à ceux qui ne souhaiteront pas le consacrer à ces fins, promet la jeune femme.

Lire aussi:

Le FBI contrôle les militaires avant l'investiture de Joe Biden
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Agression contre un maire dans le Gard: «Je suis tombé raide d'un coup, sans même plier les jambes»
Tags:
santé, WhatsApp, Cambodge
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook