Société
URL courte
Par
6167
S'abonner

Lorsque le chauffeur d’un bus luxembourgeois a demandé à l’un de ses passagers de mettre un masque, obligatoire dans les transports en commun, l’homme, visiblement sous l’emprise de l’alcool, a refusé. Le conducteur a alors prévenu la police qui est venue chercher le contrevenant pour le placer en cellule de dégrisement.

Remarquant un homme qui ne portait pas de masque dans son bus circulant à Luxembourg, le conducteur du véhicule l’a rappelé à l’ordre en lui demandant soit de mettre l’accessoire indispensable par ces temps de Covid-19, soit de descendre. Mais le contrevenant a refusé net, relate le quotidien luxembourgeois L’Essentiel.

Le chauffeur du bus a alors signalé à la police que l’un de ses passagers restait sans masque. Une patrouille s’est rendue à la gare de Luxembourg pour y attendre le véhicule et cueillir le récalcitrant qui était visiblement sous l'influence «non négligeable» de l'alcool, précise le média.

Les agents l’ont donc fait descendre pour l’emmener en cellule de dégrisement.

D’autres cas

Les contrevenants dans les transports en commun sont également nombreux en France. Un chauffeur de bus passé à tabac début juillet à Bayonne après avoir demandé à des passagers de porter un masque et de présenter leur titre de transport est décédé cinq jours plus tard.

Une infirmière avait été rouée de coups dans un bus en Seine-Saint-Denis en août après avoir demandé à deux adolescents de porter leurs masques.

Quelques jours plus tard, un autre chauffeur de bus s’était fait agresser non loin de Lyon pour avoir rappelé à deux jeunes usagers la nécessité de porter un masque.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
police, masques, bus, Luxembourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook