Société
URL courte
Par
0 07
S'abonner

Une «saison des séismes» semble être en cours en Espagne. Trois de magnitude approchant 4 ont eu lieu mardi soir à Grenade, alors que le nombre de tremblements de terre de magnitude 3 dépasse les 150 depuis décembre dernier.

Trois tremblements de terre de magnitude 4,3 et 4,2 et 4 sur l'échelle de Richter ont été ressentis le 26 janvier à respectivement 21h36, 21h44 et 21h54 GMT, dans les environs de la ville de Grenade en Espagne, a fait savoir l'Institut géographique national (IGN) espagnol.

​Les épicentres de ces trois séismes ont été ressentis dans les villes de Santa Fe et Cúllar Vega, situées respectivement à 13 et neuf kilomètres à l'ouest de la ville andalouse, selon l'IGN.

Les habitants sont sortis dans la rue malgré l’heure tardive et le confinement.

​Appels à la tranquillité

«Plusieurs tremblements de terre secouent à nouveau Grenade ce soir. Je prends note de l'inquiétude de milliers de personnes. Il faut garder son calme et suivre les instructions des services d'urgence», a indiqué sur Twitter le président du gouvernement Pedro Sánchez.

De son côté, le maire de Grenade, Luis Salvador, intervenant sur la chaîne de télévision publique TVE, a qualifié la situation de «préoccupante» tout en lançant un «appel à la tranquillité».

Pour le moment les pompiers n'ont pas enregistré de blessés, selon la presse locale.

D’après un rapport de l'IGN, 156 tremblements de terre se sont produits dans la région depuis le début du mois de décembre dernier, la magnitude de cinq d’entre eux étant supérieure ou égale à 3.

Lire aussi:

Véhicules endommagés, poubelles incendiées, tirs de mortiers d’artifice: nuit agitée pour les policiers de l’Oise
Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Tags:
séisme, Espagne, Grenade
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook