Société
URL courte
Par
6253
S'abonner

Dans une récente étude, des scientifiques ont étudié les processus dans les profondeurs de l’océan Atlantique, ajoutant ainsi une pièce du puzzle à la compréhension du flux dans le manteau terrestre.

L’océan Atlantique s’élargit, éloignant l’Europe et l’Afrique d’un côté des Amériques de l’autre, suggère une récente étude de l'université de Southampton.

«Il y a une distance croissante entre l'Amérique du Nord et l'Europe, et elle n'est pas motivée par des différences politiques ou philosophiques», a déclaré Nick Harmon, l’un des auteurs de l’étude.

Des révélations qui comptent

Des scientifiques britanniques ont étudié l'activité sismique autour de la dorsale médio-atlantique - la chaîne de montagnes sous-marine qui divise l'Atlantique du nord au sud et qui est la plus grande frontière tectonique de la planète qui s’étend sur 16.093 kilomètres de l’océan Arctique jusqu’à la pointe sud de l’Afrique.

Munis de sismomètres, ils ont enregistré des remontées des roches brûlantes profondément sous la croûte terrestre. Ces dernières poussent les plaques tectoniques, provoquant l'éloignement des continents européen et africain d'un côté et des Amériques de l'autre, à une vitesse d’environ quatre centimètres par an, précise l’étude.

«Ces résultats incroyables jettent la lumière sur la façon dont l'intérieur de la Terre est lié à la tectonique des plaques, avec des observations jamais vues auparavant», affirme l’auteur principal Matthew Agius.

Lors de l’étude, les chercheurs sont parvenus à faire des images à haute résolution du manteau sous la dorsale médio-atlantique, connue comme l'un des endroits les plus turbulents sur Terre en raison de son activité sismique.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Tags:
continent, manteau, Atlantique, étude
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook