Société
URL courte
Par
195347
S'abonner

La police a verbalisé 19 citoyens français qui ont bravé les restrictions anti-Covid en vigueur et se sont rendus dans une maison close clandestine à la frontière franco-espagnole, en Catalogne.

Les forces de l'ordre ont surpris soixante personnes le week-end dernier dans un hôtel transformé en maison close clandestine, situé près de La Jonquère en Catalogne, à la frontière franco-espagnole. L’opération a été effectuée dans le cadre de la lutte contre la traite des êtres humains, relate le journal El Pais.

Parmi les personnes verbalisées, il y a 19 Français qui ont franchi la frontière illégalement, violant les réglementations de déplacement en vigueur en Catalogne en pleine épidémie de Covid-19, selon la police nationale.

Un secteur en crise

Les 39 clients de la maison de passe qui se trouvaient à l'intérieur ont été identifiés, ainsi que 21 femmes. Les prostituées ont été interrogées par la police afin de détecter de possibles cas d’exploitation sexuelle.

Toutes les personnes impliquées ainsi que les gérants de l'établissement ont fait l'objet de plaintes pour non-respect de la réglementation sanitaire, ajoute la police.

La prostitution est légale en Catalogne, mais les établissements appropriés ne sont pas considérés comme ceux de première nécessité. Ils sont donc fermés depuis août 2020, ce qui rend difficile la situation économique des prostituées qui ne bénéficient d'aucun programme d'aide.

Lire aussi:

Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
Voitures vandalisées, poubelles en feu: des violences éclatent après le match Portugal-France – vidéos
Au Moyen-Orient, Pékin tisse sa toile alors que les troupes US quittent la région
Tags:
prostitution, Catalogne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook