Société
URL courte
Par
3142
S'abonner

Une cinquantaine de tombes datant du Moyen Âge ont été découvertes au cœur de la nef de l'église Saint-Guillaume de Strasbourg, dans le cadre de travaux menés par l’Inrap.

C’est dans le cadre d’une des «plusieurs interventions» menées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) pour raison de travaux de rénovation dans l’église Saint-Guillaume à Strasbourg que les spécialistes ont mis au jour quelque 50 sépultures.

«L’opération en cours est la première fouille d’ampleur d’une église strasbourgeoise», précise l’Inrap.

Les tombes, organisées en rangs réguliers, datent du Moyen Âge et ont été découvertes au cœur de la nef de cette église aujourd’hui protestante mais fondée par des moines de l’ordre de Saint-Guillaume au XIIIe ou XIVe siècle.

La fouille doit apporter des informations sur le sexe, l’âge et la catégorie sociale des défunts, mais aussi sur leur hygiène de vie ainsi que les modes et pratiques d’inhumation, précise l’Institut.

D’autres vestiges découverts

En outre, elle a permis d’ores et déjà de collecter des informations sur l’histoire de l’édifice.

«Les archéologues ont ainsi accédé aux niveaux antérieurs à l’installation de l’église. Ils mettent au jour les vestiges d'un bâtiment […] qui pourrait correspondre à une église ou une chapelle totalement inconnue jusque-là», ajoute l’Inrap.

L’Institut ajoute que le potentiel archéologique du sous-sol de l’église est apparu en 2017 et que l’étude du bâti a été réalisée l’année suivante.

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Tags:
tombe, fouilles, Strasbourg, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook