Société
URL courte
Par
68118
S'abonner

Titulaire d’une carte d’invalidité, une sexagénaire marseillaise a reçu près de 150 amendes en deux ans pour s’être mal garée. Sa carte lui garantit pourtant un stationnement gratuit dans toute la ville.

Une habitante de Marseille (Bouches-du-Rhône) atteinte d'une maladie chronique doit payer 8.600 euros de PV pour de multiples «mauvais» stationnements au cours des deux dernières années. Or, la femme de 60 ans est titulaire d’une carte d’invalidité qui lui permet de se garer gratuitement, relate France Bleu.

Les amendes se sont multipliées depuis 2018, lorsque Marseille a déployé des voitures qui flashent automatiquement les véhicules.

Au total, l’intéressée a accumulé près de 150 amendes impayées qui constituent déjà un dossier de surendettement. «Mais je ne peux pas payer!», clame-t-elle au micro de France Bleu.

«Je me trouve abandonnée»

Ce lundi 15 février, des huissiers doivent venir saisir ses meubles. «Ce que je demande, c'est l'annulation des PV», lance-t-elle.

Et d’expliquer que «suite à ma maladie, je passais mon temps dans les hôpitaux. Ma voiture était garée dans le quartier avec ma carte handicapée».

Elle a saisi plusieurs administrations pour régler son problème, «mairie, préfecture, la SAGS qui gère les stationnements à Marseille», mais elles «renvoient toutes la balle […]. Moi, je me trouve abandonnée…».

Son fils a dû lui louer un garage, qui coûte 140 euros par mois, en attendant une solution définitive. Contactée par France Bleu, la mairie de Marseille a promis de suivre le dossier.

Lire aussi:

«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Tags:
amende, Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook