Société
URL courte
Par
4314
S'abonner

Une recette de crêpes américaines idéales a été développée au sein d’une société d’intelligence artificielle britannique. Pour ce faire, les chercheurs ont demandé à leur plateforme d’analyser des centaines de recettes et de commentaires les concernant.

La société d’intelligence artificielle Monolith, issue de l’Imperial College de Londres, a tenté de créer une recette parfaite des crêpes américaines, ou des pancakes, en utilisant sa plateforme qui devait analyser un grand nombre de données pour y parvenir. Ils ont exposé les résultats de cette expérience sur le site Web de l’entreprise.

Dans son analyse, le système a utilisé des données sur des recettes et des commentaires les concernant. Monolith AI, ainsi se nomme l’intelligence artificielle, a ainsi détecté environ 800 recettes diverses de crêpes américaines, particulièrement celles qui avaient suffisamment de notes positives et négatives pour pouvoir entraîner le modèle d’IA afin qu’il puisse détecter la quantité idéale de chaque ingrédient pour préparer des crêpes moelleuses. Les mauvaises variantes exclues, il restait 31 recettes.

Des ingrédients classiques

Les chercheurs ont ensuite demandé à leur plateforme de citer trois recettes qui donneraient des crêpes moelleuses. Ils citent l’une d’entre elles.

Il faut ainsi prendre 210 grammes de farine, 48 grammes de sucre, 14 grammes de poudre à pâte, 6 grammes de sel, 2 œufs, 256 grammes de lait et 25 grammes de beurre.

Après avoir tout mélangé, il faut mettre la poêle sur un feu moyen, versez suffisamment de pâte pour obtenir la taille désirée et la cuire d'un côté jusqu'à ce que des bulles se forment et que les bords de la crêpe commencent à se solidifier, avant de les retourner, conseillent-ils.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
intelligence artificielle, crêpe, recette
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook