Société
URL courte
Par
4223
S'abonner

Le contact avec une méduse-boîte a été mortel à un adolescent de 17 ans qui se baignait fin février en Australie. Il est mort le 1er mars des suites de cette piqure, rapporte Metro.

Un adolescent australien est mort d'une piqure d’une méduse-boîte pendant sa baignade au large du Queensland, relate Metro.

Le jeune de 17 ans nageait près de Cape York, le 22 février. Après avoir été piqué, il a été héliporté d'urgence à l'hôpital mais il est mort le 1er mars des suites de sa blessure.

C'est le premier décès enregistré par piqûre d’une méduse-boîte en Australie depuis 15 ans. La biologiste marine Lisa-Ann Gershwin estime que les personnes qui vivent loin des grandes villes sont les plus vulnérables.

«Dans les régions densément peuplées du Queensland, à Cairns, à Townsville et à McKay, nous distribuons des programmes éducatifs, des mailles marines, et nous avons un choix de vêtements de protection. Mais à Cape York, malheureusement, il n'y a rien de tout cela», détaille-t-elle.

Contact mortel

La piqûre d'une méduse-boîte australienne est toxique, elle provoque un dommage cardiaque mortel, et seuls quelques-uns survivent. Cet animal, également appelé guêpe marine, vit dans les eaux tropicales. De ce fait, les nageurs sont encouragés à porter une combinaison spéciale entre octobre et mai.

Les méduses-boîtes comptent parmi les créatures les plus venimeuses au monde.

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Tags:
décès, méduse, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook