Société
URL courte
Par
152438
S'abonner

Né d’une mère esclave et lui-même esclave, il fuit le Danemark et vient s’installer en Islande comme un homme libre pour devenir le premier colon noir du pays.

Le gouvernement islandais a approuvé un financement à hauteur de trois millions de couronnes (environ 19.500 euros) pour un monument à Hans Jonatan, considéré comme le premier homme noir à s'être installé en Islande, relate l’Iceland Monitor.

Le monument sera érigé à Djupivogur, où Hans Jonatan a vécu.

Sa trace avait été perdue au Danemark jusqu'à la fin du XXe siècle.

Un homme libre

Hans Jonatan est né dans l'esclavage en 1784 sur l'île de Sainte-Croix, qui faisait partie à l’époque des Antilles danoises. Sa mère était une esclave noire et son père probablement un Européen. À l'âge de 12 ans, il a été emmené au Danemark où il a fui l’esclavage pour s’engager dans la marine. Par la suite, il s’est déclaré homme libre et a contesté sa situation d’esclave auprès de la justice, mais n’a pas obtenu gain de cause.

À l'âge de 21 ans, il a fui en Islande où il a vécu comme un homme libre jusqu’à la fin de ses jours. Selon le site Austurfrétt, Hans Jonatan a épousé une Islandaise et le couple a eu deux enfants. Leurs descendants sont aujourd'hui au nombre d’un millier.

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Le FSB russe arrête deux hommes soupçonnés de préparer un coup d’État en Biélorussie
En continu: Prague annonce l'expulsion de 18 diplomates russes
Tags:
colons, monument, Islande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook