Société
URL courte
Par
81410
S'abonner

Une enquête administrative est en cours après la contamination d’au moins huit policiers au Covid-19 suite à un barbecue non autorisé organisé dans un local policier à Limay, dans les Yvelines. Les organisateurs risquent une amende de 135 euros.

Avec l’arrivée des beaux jours, les policiers de la Compagnie de sécurisation et d'intervention de Limay (Yvelines) ont organisé un barbecue entre collègues le 25 mars dans leur local, rapporte Le Parisien.

Alors que tout rassemblement de plus de six personnes est strictement interdit depuis octobre 2020, une vingtaine de policiers ont pris part à l’évènement.

Cinq jours plus tard, huit membres de cette unité d’intervention, considérée comme une force stratégique dans la lutte contre les violences urbaines, ont été diagnostiqués positifs au Covid-19. Quinze cas contacts ont été dénombrés.

Une enquête administrative a été ordonnée. Selon ses premiers éléments, la chef de l’unité n'a pas été mise au courant. Le repas a été organisé au moment de la rotation des effectifs et avant la prise de travail du week-end, traditionnellement plus dense. Pour le moment, il n’est pas clair si les malades ont été infectés durant le barbecue ou s'ils l'étaient déjà avant.

Rassemblements interdits

Leurs collègues pourraient donc devoir leur infliger une amende.

En effet, selon un décret entré en vigueur le 29 octobre 2020, «les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public autres que ceux mentionnés au II mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes sont interdits». Les contrevenants à cette règle s’exposent à une amende de 135 euros.

Fin mars, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a insisté sur un renforcement des contrôles et des verbalisations des rassemblements de plus de six personnes en extérieur, dans toute la France. Selon RTL, il a envoyé une note aux préfets afin de leur demander une stricte application de ces mesures de restrictions.

Lire aussi:

Invalides: la justice interdit provisoirement aux militaires de tuer les lapins de garenne
Ils jouent les secouristes pour voler le portable d’une femme qui fait un malaise à Bordeaux
Pass sanitaire: Bilan après la première semaine de mise en application
Tags:
barbecue, police, situation sanitaire, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook