Société
URL courte
Par
5220
S'abonner

Les pays dépendants du tourisme recourent à différentes méthodes pour faire revenir les touristes en vue de l’ouverture de la saison estivale malgré les restrictions liées au Covid-19. Outre un passeport sanitaire, certains proposent notamment des zones «Covid-free» et des chèques-cadeaux jusqu’à 220 euros.

À l’approche de la saison estivale, des pays se démènent pour attirer le plus de touristes possible malgré le Covid-19 sans pour autant négliger leur sécurité.

Pour cause, lundi 3 mai, la Commission européenne a recommandé d'ouvrir les frontières de l'UE aux voyageurs ayant reçu un vaccin anti-Covid autorisé au niveau européen. Elle a aussi proposé aux États membres d'élargir la liste des pays tiers dont les résidents vaccinés et les non-vaccinés, en cas de situation épidémiologique favorable, peuvent se rendre dans l'UE.

En outre, la libre circulation au sein de l’Union européenne devrait être assurée d’ici le 17 juin par un «certificat numérique vert» tant attendu par tous les pays membres.

«Il est temps de relancer l'industrie touristique européenne et de raviver les amitiés transfrontalières, en toute sécurité», a tweeté la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

​Selon le Conseil mondial du voyage et du tourisme, les pertes dans ce secteur en Europe en 2020 s’élèvent à 937 milliards d’euros et à 3,6 millions d’emplois perdus.

Outre ces mesures centralisées, des pays très dépendants du tourisme mettent tout en œuvre pour convaincre les étrangers de prendre des vacances sur leur territoire.

Grèce

À l’approche de la saison touristique qui débute officiellement mi-mai, la Grèce a accéléré en priorité la vaccination des résidents des dizaines de petites îles en mers Égée (est) et Ionienne (ouest) avant de passer aux plus grandes, puisqu’elles accueillent chaque année des millions de touristes.

Ces îles veulent devenir des zones «Covid-free» pour rassurer les voyageurs.

«Nous allons bientôt achever la vaccination sur les îles de moins de 1.000 habitants avant d'accélérer l'opération sur les plus grandes», a fait savoir à l’AFP Marios Themistokleous, secrétaire général à l'assurance-maladie, depuis l'île d'Iraklia, en mer Égée.

Croatie

La Croatie a, elle, décidé d’administrer en priorité ses vaccins anti-Covid-19 aux travailleurs du secteur de tourisme. Au total, 70.000 Croates travaillant dans le tourisme doivent se faire vacciner dans les prochaines semaines, avant même certaines personnes âgées.

En outre, le pays a lancé une campagne de communication baptisée «Stay safe in Croatia» visant à marquer les infrastructures touristiques qui respectent les gestes barrières et promet également des zones «Covid-free» sur ses îles.

Certaines localités comme la ville de Dubrovnik veulent séparer les touristes et les habitants.

«Les touristes débarquant de bateaux de croisière seront isolés de la population locale», explique à l’AFP Mato Frankovic, maire de Dubrovnik.

Maldives

Les Maldives envisagent de vacciner en priorité les 50.000 employés du secteur du tourisme et les personnes fournissant des services liés à l'hôtellerie.

«Nous voulons être le premier secteur touristique entièrement vacciné au monde», souligne auprès de l'AFP Thoyyib Mohamed, responsable de Visit Maldives, l'autorité touristique du pays. Selon ce responsable cité par l’agence, fin avril, environ 90% des travailleurs étaient déjà vaccinés.

Malte

Enfin, le gouvernement de La Valette a annoncé son intention d’offrir aux étrangers des chèques-cadeaux allant jusqu'à 220 euros à dépenser sur place.

«Cette somme sera offerte sous forme de prestations à utiliser dans son hôtel, par exemple pour un soin au spa, un repas au restaurant ou une consommation au bar», expose au Figaro Dominic Micallef, directeur de l'Office du tourisme de Malte en France.

Selon le quotidien, seuls les 38.000 premiers visiteurs pourront en bénéficier.

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Découverte d’un charnier au Canada: qui étaient ces enfants victimes de la mission civilisatrice imposée par l’Occident?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
Tags:
Europe, tourisme, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook