Société
URL courte
Par
173422
S'abonner

Aux États-Unis, les passagers pourraient être invités à une pesée à la porte d’embarquement, les autorités de l’aviation craignant que les avions ne soient surchargés en raison de l’obésité croissante parmi les adultes dans le pays.

Les passagers des compagnies aériennes aux États-Unis pourraient être pesés aux portes d'embarquement. En effet, les avions doivent respecter une masse maximum déterminée pour décoller et prendre en compte les moyennes pour les passagers et l'équipage, ainsi que pour les bagages et le carburant. Et ce, dans le contexte d’une obésité croissante parmi la population adulte.

Une circulaire de la Federal Aviation Administration (FAA), le régulateur de l’aviation civile américaine, donne aux compagnies aériennes pouvant être invitées à mettre à jour le poids moyen des passagers «des conseils sur la façon d'élaborer et de recevoir l'approbation d'un programme de contrôle de masse et de centrage» de l’avion en vue de tenir compte de l'augmentation du poids moyen des adultes américains et de s'assurer que celui de l’avion se situe dans les limites autorisées.

La FAA recommande aux opérateurs «d'effectuer un tel examen tous les 36 mois afin de mettre à jour les estimations de poids pour les passagers, les bagages et l'équipage», indique la circulaire.

En effet, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis constatent que 42,4% des adultes américains sont obèses, dont 9,2% en situation d'obésité sévère, selon les données publiques de 2017-2018, les plus récentes disponibles. Et ce alors qu’en 1999-2000, ces chiffres étaient respectivement de 30,5% et 4,7%.

Révision à la hausse de 12%

Selon le blog View from the Wing, «la FAA se rend compte que le poids des passagers peut varier selon l'itinéraire» et que les données standardisées peuvent ne pas convenir aux petits avions. En outre, les compagnies aériennes peuvent utiliser des poids normalisés mais faire une différence pour les saisons chaude et froide en raison des vêtements d’hiver.

D’après les normes précédentes de la FAA, un passager adulte moyen et ses bagages à main devaient peser 170 livres en été et 175 livres en hiver (environ 77 kg et 80 kg). Désormais, les moyennes seront portées à 190 et 195 livres (respectivement 86 kg et 88 kg).

Le document précise que les chiffres seront de 179 livres l'été et 184 l’hiver pour les femmes (soit 81 kg et 83 kg) contre une moyenne de 200 livres l'été et 205 l’hiver pour les hommes (soit 90 kg et 93 kg). Il s’agit au total d'une augmentation d'environ 12% par rapport aux normes précédentes.

Données confidentielles

La FAA n’oublie pas non plus le droit à la protection de la vie privée, indiquant que les données resteront confidentielles.

«La lecture de la balance devra rester cachée à la vue du public», souligne dans ce contexte l’agence.

Les voyageurs concernés seront sélectionnés au hasard dans les files d’attente des aéroports et sur la base du volontariat. L’objectif affiché est de peser au moins 15% des passagers.

Obésité et Covid-19

L’obésité est devenue un véritable fléau qui ronge de nombreux pays, notamment les États-Unis. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas d’obésité a presque triplé depuis 1975. Selon des données publiées en août 2020, plus de 1,9 milliard d’adultes étaient en surpoids en 2016. Sur ce total, plus de 650 millions étaient obèses.

Un fait particulièrement dangereux par temps de pandémie de Covid-19 puisque l'obésité est le principal facteur –avec l'hypertension, le diabète et l'insuffisance cardiaque– qui fait augmenter le risque de se retrouver à l'hôpital en cas de contamination par le coronavirus. Ainsi, selon une étude publiée en février dans le Journal of the American Heart Association, l’obésité est responsable de 30,2% des hospitalisations «excessives».

Lire aussi:

Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Tags:
États-Unis, poids, passager, aéroport
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook