Société
URL courte
Par
22498
S'abonner

Deux commerçants américains, dont une boutique de chapeaux et un géant de commerce en ligne, ont brièvement proposé à la vente des badges et des T-shirts estampillés d’étoiles de David comportant l’inscription «non vacciné». Après l’indignation des réseaux sociaux, ces produits ont été retirés.

Vendredi 28 mai, la propriétaire du magasin de chapeaux HatWRKS de Nashville (Tennessee) a annoncé l’arrivée de pièces collantes en forme d’étoile jaune, faisant allusion à celles imposées aux juifs par les nazis pendant l’Holocauste. Au centre de l’étoile figure l’inscription «non vacciné».

​Ce rapprochement entre des personnes condamnées à l’extermination et d’autres réticentes à l’idée de se faire vacciner contre le Covid-19 a choqué de nombreuses personnes. Bien que la commerçante ait supprimé son premier post, le même jour, dans un autre message sur Instagram, elle a lancé:

«Les gens sont si indignés par mon post? Mais êtes-vous indignés par la tyrannie dans laquelle le monde a basculé?»

Le lendemain, plusieurs fournisseurs de ce magasin, notamment les marques Stetson ou Goorin Bros, ont annoncé couper leurs contacts avec la boutique.

Gigi Gaskins, propriétaire du magasin, a dû présenter ses excuses samedi 29 mai toujours sur Instagram:

«En aucun cas je n'avais eu l'intention de banaliser l'étoile de David ou de faire preuve d’irrespect à l’égard de ce qui est arrivé à des millions de personnes».

Elle se justifie en assurant avoir voulu partager ses inquiétudes vis-à-vis de la situation sanitaire actuelle: «Mon espoir était de partager ma véritable inquiétude et ma peur, et de faire tout ce que je peux pour m'assurer que rien de tel ne se reproduise».

«Ignorance chronique de l'histoire»

D’après la chaîne locale WSMV, samedi, un groupe de manifestants indignés par l’initiative de la commerçante s’est présenté devant le magasin.

​«Je pense que je comprends ce qu'elle a essayé de faire, mais la façon dont elle l'a fait montre qu’elle ne comprenait pas à quel point c'est blessant pour la communauté juive et pour tout le monde», a commenté l’un des manifestants à WSMV.

L’écrivaine américano-coréenne Min Jin Lee a qualifié l’initiative d’«immorale et blessante»: «C'est un geste antisémite à une époque de montée de l'antisémitisme. Notre ignorance chronique de l'histoire, de la science et du droit permet aux Américains de se faire du mal en permanence ainsi qu’aux autres».

​T-shirt à étoile jaune

Le 30 mai, un internaute a repéré en vente sur Amazon des t-shirts portant également la mention «non vacciné», inscrite dans une étoile jaune.

​​Vendu pour 17 dollars (14 euros), l’article a été supprimé de la plateforme quelques heures après cette révélation. Selon BFM TV, l’article a porté une mention «expédié et vendu par Amazon».

Réticents aux vaccins

Au 30 mai, 50,5% de la population totale américaine avaient reçu au moins une injection (167.733.972 personnes) contre le Covid-19. Le choix de se faire vacciner ou non revient aux citoyens eux-mêmes. Mi-mai, Joe Biden a annoncé la fin du port du masque mais uniquement pour les personnes vaccinées, ce qui pourrait être perçu comme une sorte d’obligation vaccinale par certains.

Dans le même temps, un pourcentage faible mais stable de personnes sont réticentes à l’idée de se faire vacciner. Ainsi, d’après un sondage réalisé par l’organisme gouvernemental Assistant Secretary for Planning and Evaluation (ASPE) fin mars auprès de 1,4 million de ménages, 16% des habitants du pays affirment de ne pas avoir la volonté de se faire vacciner. Cette proportion est quatre points inférieure aux chiffres de janvier (22% d’hésitants).

«Mais le pourcentage de personnes interrogées indiquant qu'elles ne se feront «certainement pas» vacciner, qualifié de «fortement hésitant», est resté relativement inchangé», s’inquiète ASPE.

Ce taux est de 8%.

 

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
antisémitisme, obligation vaccinale, vaccination, anti-vaccins, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook