Société
URL courte
Par
205
S'abonner

Un total de 60.000 Saoudiens et résidents étrangers du Royaume sont autorisés cette année à effectuer les rites du Hajj à la Mecque, a annoncé le ministère saoudien du Hajj et de la Omra dans un communiqué relayé par l'agence officielle SPA.

Cette décision a été prise suite à l'évolution continue de la pandémie de Covid-19 et l'émergence de nouveaux variants du virus, a souligné le ministère, précisant que «ceux qui voudront effectuer le Hajj devront avoir entre 18 et 65 ans, ne pas souffrir d’une maladie chronique et avoir été vaccinés».

Le ministère du Hajj et de la Omra a affirmé que le gouvernement du Royaume d'Arabie saoudite plaçait la sûreté, la santé et la sécurité des pèlerins au cœur de ses priorités, conformément aux préceptes de l'Islam visant à préserver la vie humaine, en offrant toutes les facilités nécessaires permettant aux pèlerins d'accomplir les rituels et d’accéder facilement aux lieux saints.

Au cours de ces 10 dernières années, l'Arabie saoudite a reçu plus de 150 millions de pèlerins, note la même source.

Les autorités saoudiennes compétentes, sanitaires et organisationnelles ont suivi de près la situation mondiale afin d’organiser les rituels du Hajj selon un modèle optimal, à la lumière des développements accélérés de cette épidémie, ajoute le communiqué.

Lire aussi:

Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
Riyad, Arabie Saoudite, hajj
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook