Société
URL courte
Par
4131
S'abonner

Espérant combattre l’épidémie de Covid-19, certains Indiens érigent des sanctuaires dédiés à la «déesse Corona». Les autorités ne semblent pas pour autant apprécier ce nouveau culte et tendent à démolir les édifices.

Les habitants du village indien de Juhi Shukulpur ont construit un temple dédié à «Corona Mata», ou «déesse Corona», pour lui adresser des prières dans l’espoir qu'elle les protège du Covid-19. Cependant ce temple, érigé le 7 juin, a été démoli vendredi soir, rapporte India TV.

Les villageois affirment qu'il a été détruit par la police, qui pour sa part a indiqué qu'il avait été installé sur un site contesté et que l'une des parties impliquées dans le différend l'avait rasé, selon le média. L'affaire fait l'objet d'une enquête, ont ajouté les forces de l'ordre.

«Les villageois ont collectivement mis en place le temple avec la conviction que prier devant la divinité offrirait certainement un répit aux personnes souffrant du Covid-19», a déclaré un habitant à l’agence de presse indienne ANI.

​Un espoir matérialisé

Le sanctuaire était composé d'une statue avec un masque placée devant un mur peint en jaune. Les fidèles apportaient des fleurs jaunes en offrande tout en portant eux-mêmes des masques conformément aux règles en vigueur, précise le Times of India.

Selon le journal, la police et les responsables régionaux ont démantelé le temple quelques jours après son inauguration afin de «décourager la superstition» au sujet du virus. Les autorités ont également lancé une enquête pour éclaircir les circonstances de sa construction. D'après les forces de l'ordre, il attirait des centaines de villageois en quête de guérison et de protection.

Plusieurs sanctuaires similaires ont été recensés à travers le pays, comme à la mi-mai dans la ville de Coimbatore.

​Une autre statue anti-Covid-19 a été érigée dans l'État du Karnataka, mais a été rapidement détruite par les autorités.

​Le pays face à l’épidémie

Depuis le début de l’épidémie, l'Inde a enregistré plus de 29 millions d'infections et près de 370.000 décès, selon l‘université Johns Hopkins. Cependant la situation montre des signes d'amélioration. Ont été signalées le 12 juin au moins 84.332 nouveaux cas en 24h, soit le chiffre le plus bas en plus de deux mois, d’après les données du ministère de la Santé citées par Reuters.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
Inde, Covid-19, religion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook