Société
URL courte
Par
161687
S'abonner

Boutique pillée, canons à eau déployés et jets de projectiles… Une soirée agitée, marquée par des affrontements entre les forces de l’ordre et des supporters, a eu lieu à Bruxelles après que l’Italie a battu la Belgique en quart de finale de l’Euro.

Après la défaite des Diables rouges contre l'Italie (1-2) en quart de finale de l'Euro à Munich, la tension est montée dans la soirée du 2 juillet dans le centre de Bruxelles, dans les environs de la place de la Bourse, où des supporters s’étaient rassemblés pour voir le match.

Plusieurs individus ont jeté des projectiles en direction des forces de l’ordre et de vitrines.

«À 23 heures, nous avons dû intervenir sur la place de la Bourse lorsqu'un groupe d’individus a attaqué une personne avec un drapeau italien», a expliqué au média Olivier Slosse, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles. Avant que le groupe ne se retourne contre la police.

«Il y avait des projectiles (bouteilles, bombes fumigènes et trottinettes électriques) jetés aux agents et aux vitrines. L'atmosphère était très tendue», a-t-il noté.

Selon le porte-parole cité par le quotidien, les forces de l’ordre ont dû faire usage de canons à eau et de gaz lacrymogène pour disperser les fauteurs de troubles.

Une boutique cambriolée

En outre, parmi les incidents signalés, un magasin sportif a été pillé dans le centre-ville de Bruxelles.

Le quotidien flamand Het Laatste Nieuws (HLN) relate qu’un fauteur de troubles a été interpellé. Vers 00h30, le calme est revenu.

Lire aussi:

Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Tags:
Euro 2020, football, match, Belgique, Italie, défaite, émeutes, police, supporter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook