Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Le 126e US Open démarre lundi à New York

    Sports
    URL courte
    0 0 0

    L'US Open est le seul tournoi du Grand Chelem à ne jamais avoir connu d'interruption. Les trois autres épreuves - Open d'Australie, Roland Garros (France) et Wimbledon (Angleterre) - ne s'étaient pas disputées pendant les Première et Seconde Guerres mondiales.

    MOSCOU, 28 août - RIA Novosti. L'US Open, dernier tournoi de tennis de la saison de la série du Grand Chelem, débute ce lundi à New York.

    Cette épreuve en est à sa 126e édition. Au tout début, en 1881, elle était réservée aux hommes. Il faudra attendre six ans pour que le sexe faible y soit accepté (1887).

    L'US Open est le seul tournoi du Grand Chelem à ne jamais avoir connu d'interruption. Les trois autres épreuves - Open d'Australie, Roland Garros (France) et Wimbledon (Angleterre) - ne s'étaient pas disputées pendant les Première et Seconde Guerres mondiales.

    L'US Open 2006 est doté de plus de 12 millions de dollars. Les vainqueurs chez les hommes et les femmes empocheront chacun 1,2 million de dollars. D'autre part, certains joueurs pourraient toucher beaucoup plus. En effet, l'US Open clôt une série de sept tournois disputés en Amérique du Nord. Si le joueur ou la joueuse vainqueur s'avère aussi le (la) meilleur sur l'ensemble des tournois, il recevra en supplément un million de dollars. Présentement le leadership est détenu par Ana Ivanovic (Serbie-Monténégro) chez les femmes devant Maria Sharapova (Russie) et Andy Roddick (Etats-Unis) chez les hommes. Le Russe Dimitry Tursunov est quatrième.

    25 joueurs russes - 19 femmes et 6 hommes - figurent au tableau principal de l'US Open.

    Comme le veut la tradition - et aussi le bon sens - les supporters russes placeront leurs plus grands espoirs sur les femmes qui prédominent tant par le nombre que par la maîtrise. Tous les regards seront fixés sur plusieurs d'entre elles. En premier lieu Maria Sharapova. Cette Sibérienne originaire de la ville de Niagan ne cesse de répéter que pour elle les résultats sportifs passent avant tout et on en veut pour preuve l'application qu'elle met pour reconquérir le titre de première raquette du monde. Présentement, elle occupe la troisième place du classement technique de la Women's Tennis Association (WTA) et à l'US Open 2006 elle est tête de série N°3.

    Dans le cadre du 1er tour Maria Sharapova sera opposée à la Néerlandaise Michaella Krajicek. Cette adversaire ne sera pas des plus faciles pour la Russe. La soeur de la vainqueur du tournoi de Wimbledon 1996 jouit déjà d'une solide réputation, les grands noms du tennis, aussi titrés soient-ils, ne sont pas faits pour l'impressionner. C'est vrai que ces derniers temps elle accuse une certaine baisse de forme et c'est à Sharapova d'en profiter. Dès le troisième tour la Sibérienne pourrait avoir face à elle sa compatriote Elena Likhovtseva (N°32). En huitième de finale l'adversaire potentielle de Sharapova s'appelle Anastasia Myskina (N°11).

    Svetlana Kuznetsova, vainqueur de l'US Open il y a deux ans, entamera la compétition face à l'Allemande Sandra Kloesel issue des qualifications. La saison dernière Kouznetsova avait connu une éclipse, mais cette année elle se montre assez régulière et quand elle perd, c'est toujours devant une favorite reconnue.

    La joueuse pétersbourgeoise (N°6) a été gâtée par le tirage au sort. Elle ne sera opposée à une joueuse assez bonne qu'en huitième de finale, à savoir la Tchèque Nicole Vaidisova (N°9). Et si Svetlana joue à son niveau, alors il ne fait aucun doute qu'elle atteindra ce stade de la compétition. Ensuite elle pourrait rencontrer sur son chemin soit sa compatriote Elena Dementieva (N°4), soit l'Allemande Anna-Lena Groenefeld (N°15).

    Chez les autres joueuses russes, il faut prêter attention à Elena Dementieva (N°4), Dinara Safina (N°12), Anastasia Myskina, Vera Zvonareva et Anna Chakvetadze, qui toutes ont disputé deux finales de tournois du Grand Chelem.

    Parmi les autres favorites de l'US Open on peut citer la Belge Justine Hénin-Hardenne, tête de série N°2, victorieuse à New York en 2003, la numéro un mondiale Amélie Mauresmo (France) ainsi que les Américaines Serena et Venus Williams et Lindsay Davenport. Ces trois dernières joueuses manquent de compétition, mais on peut être sûr qu'elles auront à coeur de donner le maximum devant leur public.

    La Belge Kim Clijsters ne pourra pas défendre son titre. Une blessure chronique au poignet s'est ravivée il y a quelque temps et la joueuse a préféré se tenir éloignée des courts pendant six semaines.

    Dans le tableau des hommes six Russes seront en lice. Deux d'entre eux s'affronteront dès le premier tour, il s'agit de Dimitry Tursunov, tête de série N°23, et d'Igor Kunitsyn. Le tirage au sort n'a pas été très clément pour les Russes: ils se trouvaient tous dans le haut du tableau, ce qui signifie que théoriquement un seul d'entre eux peut accéder à la finale.

    Le meilleur joueur russe de ces deux dernières années est Nikolay Davydenko. Son premier match, il le disputera face au Paraguayen Ramon Delgado. Ce joueur n'est pas de première valeur, mais ces derniers temps Nikolay se montre très instable, alors attention... Il peut triompher battre les meilleurs mais aussi chuter contre un inconnu. Ce qui réconforte un peu c'est que la veille de l'US Open Davydenko a inscrit à son palmarès le tournoi de New Haven (Etats-Unis). On peut donc penser qu'il attaque le championnat des Etats-Unis dans de bonnes conditions.

    Davydenko a déjà disputé cinq éditions de l'US Open et son meilleur résultat a été une accession au troisième tour en 2004. Cette année il devrait atteindre les huitièmes de finale. A ce stade, il pourrait être opposé soit à la coqueluche des Britanniques Andy Murray, soit au Chilien Fernando Gonzalez, médaillé d'or aux Jeux Olympiques d'Athènes et qui ces derniers temps affiche un jeu puissant et agressif.

    Marat Safin ne parvient pas à retrouver sa place. La plupart de la saison 2005, il est resté inactif en raison d'une blessure au genou. Spécialistes et supporters espéraient le revoir au top niveau cette année, mais la saison entame sa deuxième moitié et Safin n'a aucun bilan positif à faire valoir. Il a même décidé de se séparer de son entraîneur, Peter Lundgren, qui, à propos, avait précédemment été le coach de Roger Federer, l'actuel numéro un mondial.

    A New York, Marat Safin débutera face au Tchèque Robin Vik. Ordinairement, le Russe n'aurait certainement eu aucun mal à vaincre cet adversaire, mais maintenant la situation est tout à fait différente et Marat lui aussi n'est plus ce qu'il était. Et compte tenu qu'au deuxième tour il aura affaire à l'Argentin David Nalbandian (N°4), les choses s'annoncent plutôt mal pour le joueur russe.

    Mikhaïl Youzhny aura pour premier adversaire le très expérimenté Slovaque Dominik Hrbaty (N°19) tandis que Teïmouraz Gabashvili affrontera le Brésilien Marcos Daniel.

    A la différence du tableau des femmes, dans celui des hommes les Russes ne figurent pas parmi les favoris. On pourrait probablement les classer dans la catégorie des joueurs pouvant créer des surprises. En gagnant, bien sûr.

    Dans le tableau des hommes le favori numéro un de l'US Open est évidemment le Suisse Roger Federer. Ce point de vue est certainement celui de tous les techniciens du tennis dans le monde et il est somme toute justifié. Ses adversaires les plus dangereux sont les Américains Andy Roddick et James Blake, les Croates Ivan Ljubicic et Mario Ancic ainsi que David Nalbandian. Il ne faudrait pas oublier de placer dans ce lot l'Espagnol Rafael Nadal qui, à propos, préfère les courts en terre battue.

    Il faut évoquer à part un homme pour qui le tournoi de New York 2006 sera le dernier de sa carrière. Il s'agit d'André Agassi.

    En 1986, l'US Open avait été son premier tournoi professionnel et cette année il veut boucler la boucle et tirer un trait sur une carrière de vingt années au cours de laquelle il a tout gagné: 60 tournois dont huit de la série du grand Chelem. Signalons aussi qu'il a toujours été présent à l'US Open qu'il a remporté en 1994 et en 1999.

    A part des tournois des hommes et des femmes, l'US Open comporte aussi des épreuves de doubles hommes, doubles femmes, de doubles mixtes, de juniors, de vétérans et d'handicapés.

    Les finales seront disputées le 9 septembre dans le tableau des femmes et le lendemain dans celui des hommes.

    Lire aussi:

    US Open: Sharapova opposée à Halep au 1er tour
    Pourquoi tout le monde craint le retour de Sharapova
    Maria Sharapova fait aujourd’hui son grand retour dans le tennis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik