Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Wimbledon (F): Dementieva et Petrova se donnent rendez-vous en quarts

    Sports
    URL courte
    0 0 0
    LONDRES, 1er juillet - RIA Novosti. Deux joueuses de tennis russes, Elena Dementieva et Nadia Petrova, se retrouveront en quarts de finale à Wimbledon, garantissant la présence d'au moins une Russe en demi-finales du tournoi britannique.

    Dementieva, tête de série N°5, a battu en huitièmes l'Israélienne Shahar Peer, tête de série N°24, 6-2, 6-1, à la suite d'un duel d'une heure et 15 minutes. Petrova, tête de série N°21, a eu raison de sa compatriote Alla Kudryavtseva, tombeuse au deuxième tour de la numéro deux mondiale Maria Sharapova, après un match d'une heure et 17 minutes sur le score de 6-1, 6-4.

    "Une victoire en deux sets, c'est très bien, c'est une possibilité d'économiser ses forces", a reconnu Dementieva, lors d'une conférence de presse, expliquant la défaite de l'Israélienne par sa fatigue après son match contre Dinara Safina, tête de série N°9, éliminée 7-5, 6-7 (4), 8-6 en trois heures et demi de jeu au troisième tour.

    Evoquant sa prochaine rencontre en quarts avec Petrova, elle a reconnu s'attendre à un "match difficile". "Pour moi comme pour Nadia, c'est une chance d'accéder aux demi-finales de Wimbledon", a-t-elle dit. "Nous nous connaissons très bien, et nous avons joué l'une contre l'autre plus d'une fois (...). Mais je ferai de mon mieux pour gagner", a promis la Moscovite de 26 ans, avant de rappeler qu'elle accédait aux quarts de finale du tournoi pour la deuxième fois de sa carrière.

    La Polonaise Agnieszka Radwanska, tête de série N°14, a barré la route des quarts de finale à Svetlana Kuznetsova, tête de série N°4, qu'elle a dominée 6-4, 1-6, 7-5.

    La jeune Alisa Kleybanova, n'a pas tenu face à l'Américaine Venus Williams, tête de série N°7, qui s'est imposée 6-3, 6-4 après une heure et 23 minutes de combat.

    "C'était un excellent match, a confié à la presse la joueuse russe après la rencontre. Je ne peux pas dire que tout marchait comme je le voulais, mais je me suis investie à 200%." Pour Kleybanova, jouer face à une rivale aussi forte que Venus Williams est un bon moyen d'évaluer ses forces et ses faiblesses. "Son jeu fait comprendre ce qu'est la vitesse de la balle", a-t-elle déclaré à RIA Novosti.

    Enfin, Anna Chakvetadze, tête de série N°8, s'est inclinée en huitièmes face à la Tchèque Nicole Vaidisova, tête de série N°18, sur le score de 4-6, 7-6 (0), 6-3.

    Lire aussi:

    «Désolé, la Russie, nous avons eu tort»: Spiegel reconnaît la force de l’équipe russe
    Hockey sur glace: en quoi la victoire des Russes sur les Américains était exceptionnelle
    «Heureuse de jouer» même sur un «parking»: Sharapova se paye Wozniacki
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik