Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Dopage: sept athlètes russes suspendues jusqu'à 2011 (TAS)

    Sports
    URL courte
    0 0 0

    Sept athlètes féminines russes sont suspendues jusqu'au 30 avril 2011 pour infractions aux règles antidopage en 2007, a annoncé le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, en Suisse.

    Sept athlètes féminines russes sont suspendues jusqu'au 30 avril 2011 pour infractions aux règles antidopage en 2007, a annoncé mercredi le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, en Suisse.

    Les athlètes suspendues sont Svetlana Cherkasova (800 m), Yelena Soboleva (800m et 1.500 m), Darya Pishchalnikova (lancer du disque), Gulfia Khanafeyeva (marteau), Tatyana Tomashova (1.500 m), Yulia Fomenko (1.500 m), et Olga Yegorova (1.500 m/5.000 m). Ces Russes ont fait l'objet d'une enquête spécifique menée par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) depuis mars 2007.

    Le TAS fait partir les sanctions le 3 septembre 2008 pour toutes les athlètes sauf Olga Yegorova qui est suspendue depuis le 20 octobre 2008. Les athlètes auront le droit de reprendre la compétition après deux ans et neuf mois de suspension.

    En octobre 2008, les sept athlètes ont été suspendues pour deux ans par la Fédération russe d'athlétisme pour substitution frauduleuse d'analyse d'urine, un subterfuge prohibé destiné à fausser le contrôle antidopage, détectée à la suite de tests ADN effectués en avril-mai et en août-septembre 2007. La Fédération russe a fait remonter le début de cette sanction à la date de leur contrôle en 2007 ce qui leur permettra de participer aux compétitions à partir d'avril ou de mai 2009.

    Considérant que l'infraction commise justifiait une sanction plus lourde, l'IAAF a réclamé la rectification des dates et quatre ans de suspension, moins une éventuelle période de suspension déjà purgée par les athlètes, auprès du TAS qui a tenu une audience à ce sujet les 2 et 3 juillet derniers à Lausanne.

    Lire aussi:

    «Pas de Russie, pas de Jeux»: le message de soutien d’un écolier aux athlètes russes
    En attendant le prochain scandale de dopage aux JO, le CIO et le TAS se déchirent
    Dopage en Russie: McLaren aurait retiré ses accusations contre l’État russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik