Sports
URL courte
Le bilan de JO d'hiver 2010 (114)
0 10
S'abonner

Les propos du président du CIO Jacques Rogge, qui a fait part de sa préoccupation vis-à-vis du "dopage russe", exercent une pression psychologique sur l'équipe olympique russe, a estimé le ministre russe des Sports Vitali Moutko.

Les propos du président du CIO Jacques Rogge, qui a fait part de sa préoccupation vis-à-vis du "dopage russe", exercent une pression psychologique sur l'équipe olympique russe, a estimé mardi à Francfort-sur-le-Main le ministre russe des Sports Vitali Moutko.

"Nos athlètes ont réalisé de bonnes performances lors des compétitions préolympiques et tout le monde s'inquiète. C'est de la pression psychologique", a indiqué M.Moutko avant de quitter l'Allemagne pour Vancouver où les XXIèmes Jeux olympiques d'hiver s'ouvrent le 12 février.

Lors de sa première conférence de presse lundi à Vancouver, le président du CIO Jacques Rogge a exprimé son inquiétude face à la récente suspension de plusieurs athlètes russes pour dopage, répondant à de nombreuses questions à ce sujet de journalistes américains, canadiens et suédois.

M.Moutko a espéré que les sportifs russes n'auraient pas de problèmes aux prochains Jeux olympiques, "ils étaient contrôlés négatifs avant le départ", a-t-il indiqué.

Mercredi, le ministre présentera les mesures anti-dopage russes aux représentants de l'Agence mondiale anti-dopage (WADA-AMA). "On surveillera de près certains de nos athlètes, mais j'espère que tout ira bien", a conclu M.Moutko.

La vice-championne olympique de biathlon 2006 Olga Medvedtseva (née Pyleva), privée de sa médaille d'argent et suspendue pour deux ans pour dopage en 2006, fait actuellement partie de la sélection olympique russe.

En 2009, l'ancienne championne du monde de biathlon Yekaterina Iourieva, la championne olympique de biathlon Albina Akhatova, le double champion du monde du relais Dmitri Yaroshenko, la triple championne olympique de ski de fond Julia Chepalova, le champion olympique de ski de fond Yevgeny Dementiev et la championne de Russie de ski de fond Nina Rysina et la fondeuse Natalia Matveeva ont été suspendus pour dopage.

Fin janvier 2010, la fondeuse russe Alena Sidko, médaillée de bronze du sprint aux derniers JO, a été exclue de la sélection olympique à la suite d'un contrôle positif à l'EPO.

Dossier:
Le bilan de JO d'hiver 2010 (114)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Tags:
dopage, JO 2010 de Vancouver, Agence mondiale antidopage (AMA), Comité international olympique (CIO), Jacques Rogue, Vitali Moutko, Canada, Vancouver, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook