Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Tennis - Masters féminin de Doha: Zvonareva bat Jankovic

    Sports
    URL courte
    0 0 0 0

    La joueuse de tennis russe Vera Zvonareva (WTA 2) a battu mardi la Serbe Jelena Jankovic (WTA 6) dans le match d'ouverture du Masters féminin de Doha, doté de 4,55 millions de dollars, qui rassemble les huit meilleures joueuses de la saison au Qatar.

    La joueuse de tennis russe Vera Zvonareva (WTA 2) a battu mardi la Serbe Jelena Jankovic (WTA 6) dans le match d'ouverture du Masters féminin de Doha, doté de 4,55 millions de dollars, qui rassemble les huit meilleures joueuses de la saison au Qatar.

    La Russe, finaliste de l'US Open et de Wimbledon 2010, s'est imposée sur le score de 6-3 6-0 en une heure et demie de jeu dans le premier match du Groupe blanc. Zvonareva et Jankovic étaient jusqu'ici à égalité avec six victoires chacune. Les deux autres joueuses du Groupe blanc - la Belge Kim Clijsters (WTA 4) et la Biélorusse Viktoria Azarenka (WTA 10) - s'affronteront mercredi.

    L'autre Russe en lice, Elena Dementieva (WTA 9), a perdu mardi son premier match face à la numéro un mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki (6-1, 6-1) dans le Groupe marron. Leur duel a duré seulement 53 minutes. La Russe a commis quatre doubles fautes contre aucune pour Wozniacki, n'a marqué aucun point sur le service de son adversaire et n'a réalisé aucune balle de break, alors que Wozniacki a retourné cinq des huit services de Dementieva et a obtenu 53 points contre 25 pour la Russe. Le deuxième match du Groupe marron opposera l'Italienne Francesca Schiavone (WTA 6) à l'Australienne Samantha Stosur (WTA 7).

    Les deux premières de chaque groupe se rencontreront dans des demi-finales croisées. La lauréate du Masters empochera un chèque d'environ 1,11 million d'euros.

    Lire aussi:

    Maria Sharapova fait aujourd’hui son grand retour dans le tennis
    Quand un fan joue au tennis en jupe
    Intimidé par les fans de Sharapova, un joueur de tennis australien n’ose pas la critiquer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik