Ecoutez Radio Sputnik
    Les matchs truqués ébranlent le football mondial

    Les matchs truqués ébranlent le football mondial

    Photo: RIA Novosti
    Sports
    URL courte
    0 0 0

    Les matchs truqués sont en train de devenir le problème numéro un dans le monde du football professionnel. La première audience dans l'affaire des matchs truqués se déroulera le 14 février prochain à Istanbul. Quatre-vingt-treize personnes seraient impliquées dans cette affaire.

    C'est notamment le cas du président du club de football turc Fenerbahçe, Aziz Yildirim qui risque jusqu'à 132 ans de prison. En Russie l'organisation des matchs truqués peut aussi être pénalisée un groupe spécial travaillant actuellement sur une série de propositions allant dans ce sens.

    Les matchs truqués ont été notamment pointés du doigt par le Black Book Eastern Europe (Livre noir de l'Europe de l'Est) qui vient d'être publié par la  Fédération Internationale des Associations de Footballeurs Professionnels  (FIFPro). Plus de 3 500 footballeurs du Kazakhstan et des onze pays d'Europe de l'Est dont la Russie, la Pologne et l'Ukraine, ont été interrogés. Douze pour cent d'entre eux ont avoué avoir reçu au moins une proposition de modifier l'issue du match. Le Kazakhstan, la Grèce et la Bulgarie sont les leaders dans ce domaine.

    Quant à la Russie, elle est la quatrième. Plus de dix pour cent des 177 footballeurs russes ont avoué avoir reçu une proposition de participer à un match truqué et presque la moitié d'entre eux déclare être au courant de l'organisation de ce genre de matchs au sein de leur ligue. Au micro le président de l’Association de footballeurs et d'entraîneurs de Russie, Vladimir Leontchenko :

    « La principale raison d'être des matchs truqués réside dans la volonté des dirigeants d'un tel ou tel club d'avoir le bon résultat. Et puis cela donne la possibilité aux gérants de gagner de l'argent soit en faisant des paris, soit en recevant une rémunération quelconque ».

    Il est quasiment impossible de prouver un match truqué sans aveux d'un des participants. C'est pourquoi la Fédération de Russie de football a décidé de ne pas poursuivre les organisateurs des matches truqués qui ont fait des aveux. Cependant, l'organisation de ce genre de matchs doit être sévèrement punie, est convaincu le spécialiste russe du marché sportif Andreï Malyguine.

    Aujourd'hui la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) est en train d'enquêter sur les matchs truqués de l'équipe d'Afrique du Sud. Selon la presse, l'issue de tous les quarte matchs avec la participation des Bafana Bafana en mai 2010 était prédéterminé. L'équipe de Bulgarie est aussi dans le collimateur : le match du 9 février 2011 contre l'Estonie a été déclaré truqué par la FIFA. Ce sont les arbitres hongrois qui étaient alors reconnus coupables.

    Lire aussi:

    Les 11 villes russes qui accueilleront la Coupe du Monde de football 2018
    Saint-Pétersbourg va créer une infrastructure moderne pour l'Euro 2020
    Des fans de foots iraniens dissipent le mythe des «violents supporters russes»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik