Ecoutez Radio Sputnik
    Les sportifs ayant pris leur retraite en 2012

    Les sportifs ayant pris leur retraite en 2012

    Photо: EPA
    Sports
    URL courte
    0 01

    2012 fut l’année des grandes victoires, des défaites terribles et des départs de certaines personnalités du sport de très haut niveau. En 2012, plusieurs grands sportifs ont annoncé leur départ à la retraite.

    Oscar Freire - cycliste espagnol, l'un des meilleurs sprinters modernes ayant participé à toutes les compétitions mondiales. Trois fois champion du monde, il est vainqueur de quatre étapes du Tour de France et de sept étapes de la Vuelta espagnole.

    La légende de la Formule 1 Michael Schumacher a quitté le grand sport à deux reprises. Sept fois champion du monde - une première dans la Formule 1 - il est détenteur de 25 records différents, et c’est en 2006 qu’il a pris sa première retraite. Revenu à la compétition en 2010, il s’est retiré à nouveau cette année. Cette fois, sa décision semble définitive.

    En septembre, Andy Roddick, trois fois finaliste du tournoi de Wimbledon, vainqueur de la Coupe Davis et ancien premier joueur mondial, a fait ses adieux au tennis professionnel. Peut-on qualifier sa décision d’inattendue ?

    « Andy Roddick est l’un de ces sportifs qui a donné le maximum pour le sport », explique Vladas Lassitskas, commentateur sportif de l'édition russe de la chaîne Eurosport et journaliste au journal Sport-Express. « Il a un service très puissant que personne n’a jamais pu imiter. Il a remporté l'US Open et faisait partie du Top-10, il a occupé le haut de la liste pendant très longtemps. Roddick a décidé de partir lorsqu’il a compris qu’il ne pourrait plus continuer à jouer au niveau des dix dernières années ».

    Beaucoup de sportifs moins connus, mais très aimés de leurs fans, ont pris leur retraite cette année. Il s’agit par exemple du joueur de hockey suédois Nicklas Lidström, quatre fois vainqueur de la Coupe Stanley, et l’ancien capitaine de l'équipe nationale allemande de football, Michael Ballack, ou encore des idoles des supporters argentins Juan Sebastian Veron et Juan Roman Riquelme.

    Le nom du nageur Michael Phelps ne sera plus cité dans les chroniques sportives l’année prochaine. Phelps a déclaré dans une interview récente qu’il a fait dans le sport tout ce qu’il voulait faire, mais certains journalistes sportifs remettent ses propos en doute.

    « Phelps – c’est un talent. Un talent complexe physiquement et physiologiquement », explique le quadruple champion russe de natation Vladimir Salnikov. « Il est très travailleur – cela fait partie de son talent. Et c’est ce qui l’a conduit à la victoire. Il a tant de fois été vainqueur qu’il lui est difficile de se battre pour la victoire une nouvelle fois. Sa participation aux JO de Londres était la dernière et c’est tout à fait naturel. Chaque objectif fixé doit être plus élevé que le précédent. Mais il n'y a pas de sommets plus hauts que ceux qu’il a déjà conquis. Phelps ’est un sportif d’exception ».

    De nouveaux athlètes remplaceront ceux qui se sont retirés cette année. Mais le sport - ce n’est pas uniquement des buts, ou des points marqués. Ce sont des hauts et des bas dans la carrière du sportif, des triomphes et des tragédies. Et le plus important dans le sport – c’est l'homme, le sportif lui-même. T

    Lire aussi:

    Phelps contre le requin, duel pour la suprématie dans l'océan. Qui en sortira gagnant?
    Le recordman du monde de natation Antoine Galavtine sur l’appel rejeté des sportifs russes
    Dopage: «Si une injustice concernait n'importe quel pays, tout le monde le soutiendrait»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik